L'ex-PDG de Stoeffler et un de ses fournisseurs au tribunal

- ©2008 20 minutes
— 

 L'affaire jugée depuis hier matin par le tribunal correctionnel de Saverne avait débuté en juillet 2002. A cette époque, de fortes concentrations de listeria, bactérie particulièrement dangereuse pour les personnes fragiles, avaient été découvertes dans des produits fabriqués par l'usine de charcuterie alsacienne Stoeffler d'Obernai. Aussitôt, les denrées incriminées avaient été retirées de la vente et la production stoppée pendant une dizaine de jours. Selon des éléments du dossier, les aliments avariés seraient à l'origine des deux décès survenus parmi les dix consommateurs intoxiqués, au total, en France. Gérard Micheleau, 55 ans, était alors PDG de Stoeffler. Il comparaît au côté de l'ex-patron d'une société d'abattage de Holtzheim soupçonné d'avoir fourni de la viande contaminée par la listeria. Les deux hommes auraient eu connaissance de la présence de la bactérie sans en informer les autorités sanitaires. Ils encourent jusqu'à trois ans de prison. Certaines analyses ont révélé des concentrations du germe jusqu'à vingt fois supérieures au seuil admis. A la barre, Gérard Micheleau, a expliqué « avoir fait confiance » à son responsable qualité « qui croyait que le seuil était fixé à 1 000 germes par gramme (au lieu des 100 validés par les autorités sanitaires). Je ne suis pas spécialiste, je l'ai cru. » Le procès doit se poursuivre jusqu'à demain. W 

   L. M.