Municipales 2020 à Strasbourg : Les commerçants s’engagent dans la campagne

ELECTIONS L’association de commerçants les Vitrines de Strasbourg va distribuer un document synthétisant les réponses à dix questions posées aux candidats de l’élection municipale 2020

Gilles Varela
— 
Strasbourg le 6 novembre 2014. Le magasin La Nouvelle Douane est un point de ventes sans intermediaires producteurs consommateurs au centre de la ville.
Strasbourg le 6 novembre 2014. Le magasin La Nouvelle Douane est un point de ventes sans intermediaires producteurs consommateurs au centre de la ville. — Gilles Varela

Les élections municipales approchent à grands pas et vous n’avez plus en tête les propositions des candidats strasbourgeois ? La principale association des commerçants, les Vitrines de Strasbourg, « va inonder la ville » selon les mots de son directeur général Pierre Bardet, avec un document synthétique qui sera notamment distribué chez la majorité des commerçants.

Nous voulons « informer les clients, nous sommes des relais d’opinion et nous voulons ouvrir le débat » se réjouit Pierre Bardet. Des relais, mais aussi des électeurs… « C’est une fausse idée de croire que les commerçants n’habitent pas Strasbourg et ne votent pas ici », souligne d’entrée Pierre Bardet. « Selon notre enquête auprès de 534 commerçants, 69 % habitent dans différents quartiers de la ville tout comme 62 % de leurs 3.825 employés », a-t-il ajouté. 

De nombreux thèmes abordés 

L’association s’est donc fendue d’un document de six pages, « un journal », où les commerçants posent dix questions à tous les candidats. Lesquels ont répondu à des questions « pragmatiques, concrètes et précises qui intéressent les électeurs consommateurs », assure Pierre Bardet.

Avec en tête, selon 55 % des personnes interrogées par l’association, la problématique du stationnement, mais aussi l’accessibilité et les déplacements urbains, le cadre de vie, la question des vélos, de la sécurité, le marché de Noël… Le document tiré à 6.000 exemplaires sera mis à disposition des Strasbourgeois dès samedi.