VIDEO. Strasbourg : La musique va bientôt retentir à nouveau au Palais des fêtes

PATRIMOINE Les travaux dans la grande salle de concert du Palais des fêtes de Strasbourg, lieu historique dans la Neustadt, s’achèvent. Un appel à projets est lancé

Gilles Varela

— 

Les cloisons en acajou rénovées du Palais des fêtes de Strasbourg. Le 22 janvier 2020.
Les cloisons en acajou rénovées du Palais des fêtes de Strasbourg. Le 22 janvier 2020. — G. Varela / 20 Minutes
  • La grande salle de concert du Palais des fêtes de Strasbourg va pouvoir réouvrir ses portes.
  • La rénovation de cette partie du Palais des fêtes, un des fleurons de la Neustadt, s’est faite dans le respect du patrimoine, pour garder l’ambiance d’antan.

 

C’est un voyage dans le temps qu’offre à présent la grande salle de concert du Palais des fêtes, dans le quartier historique et classé de la Neustadt à Strasbourg. Entièrement rénovée, à l’identique (ou presque), la salle de musique mythique a fait l’objet de gros travaux de rénovation, pour un montant près des 7 millions d’euros. Avec elle, c’est un peu la vie du quartier qui va reprendre.

Si toute la partie dite « marseillaise » du bâtiment a déjà été rénovée et livrée en 2015 au  centre chorégraphique et ses écoles de danse, la pièce majeure, celle qui a fait vibrer les Strasbourgeois, la salle de concert, est quasi prête pour recevoir le public, ses chorales, ses banquets…

« Un appel à projets est lancé, à fort contenu culturel, musical » se réjouit Alain Fontanel, premier adjoint au maire en charge de la culture. « Mais de la musique non amplifiée », précise dans la foulée l’élu. Pas question de mettre de l’electro dans une salle où s’est produit entre autres Albert Schweitzer et Fritz Münch, Gustav Mahler, ou l’orchestre philharmonique de Strasbourg. Même si l’isolation phonique pour protéger les riverains a été entièrement revue.

Une voûte magistrale

La salle est grande, imposante, d’une surface au sol 800 m2 pour une jauge de 1.300 places environ. Mais ce qui surprend surtout, c’est sa voûte, perchée à près de 14 mètres de hauteur. L’ancienne, qui ne répondait plus aux normes sismiques actuelles, ni aux normes incendies (elle avait une durée de vie au feu de trois minutes) a été démolie et entièrement reconstruite à l’identique, afin de respecter son caractère patrimonial et de reconstituer les caractéristiques acoustiques de la salle. D’une couleur beige, marbrée, elle renforce ce sentiment d’être dans un lieu « comme on n’en fait plus ». Le plancher, autrefois en bois exotique, a été remplacé par du chêne et les cloisons, en acajou, rénovées.

La grande salle de concerts du Palais des fêtes de Strasbourg. Le 22 janvier 2020.
La grande salle de concerts du Palais des fêtes de Strasbourg. Le 22 janvier 2020. - G. Varela / 20 Minutes

Restent cependant deux étapes importantes avant de retrouver toute la splendeur de ce bâtiment classé aux Monuments historiques. Les travaux de la troisième et dernière tranche, qui pourraient avoisiner les 5 à 6 millions d’euros, dépendront de la décision de la future équipe municipale. Pour la grande salle de concert, cette tranche ne concerne que la rénovation de la scène et son acoustique et n’empêchera pas d’utiliser celle existante. Elle concerne essentiellement les salles adjacentes, la restauration de l’orgue classée, les loges, l’installation d’éléments techniques et scéniques.

En revanche, la question de la gestion et d’exploitation de ce patrimoine est encore ouverte. Rien cependant pour empêcher la musique de retentir à nouveau, peut-être d’ici au printemps…