Alsace : Il récite 1955 chiffres d’affilée et bat un record du monde de mémoire

PERFORMANCE L'Alsacien Sylvain Arvidieu a brillé aux championnats d’Europe de mémoire. Mais comment fait-il ?

Florian Bouhot
— 
Sylvain Arvidieu détient le record du monde du nombre de chiffres retenus en l'espace de 30 minutes : 1955.
Sylvain Arvidieu détient le record du monde du nombre de chiffres retenus en l'espace de 30 minutes : 1955. — Pierre-Emmanuel Rastoin
  • Un Français, originaire d’Alsace, s’est signalé aux derniers championnats d’Europe de mémoire. Il a récité 1955 chiffres d’affilée et battu un record du monde.
  • Comment fait Sylvain Arvidieu ? Nous lui avons demandé… Il a des techniques très particulières.
  • Le recordman du monde est tombé là-dedans par hasard, à la simple lecture d’un livre. Vous savez quoi ? Il se souvient du titre.

1955. Comme votre date de naissance ? Non ! C’est le nombre de chiffres qu’a su réciter Sylvain Arvidieu (ex-Estadieu) sans jamais se tromper. De quoi effacer le record du monde précédent, jusque-là fixé à 1933. Petite précision intéressante : l' Alsacien disposait d’une demi-heure pour retenir ces chiffres et d’une heure pour les réciter.

Ce petit exploit a eu lieu lors des championnats d’Europe de mémoire qui se déroulaient les 16 et 17 novembre dernier en Suède, son pays d’adoption depuis 2012. Le Français y a pris la deuxième place du classement général, à l’issue de dix épreuves.

« Inventer une histoire »

Mais alors, comment s’y prend-il ? « Mémoriser, c’est placer des mots dans un palais mental », image l’intéressé. Sylvain Arvidieu en est convaincu : il n’est pas nécessaire de disposer d’un don pour retenir des mots, des chiffres, des cartes de jeu… mais simplement de maîtriser certaines techniques.

La sienne consiste à associer chaque chiffre à une consonne. « Je prends les chiffres trois par trois. Dans mon esprit, 123 donne DNM. C’est le squelette du mot "dynamite". J’imagine donc un bâton de dynamite ».

Il le concède volontiers, « ces chiffres ne sont pas particulièrement stimulants en tant que tels. Mais avec ces images mentales, ils permettent d’inventer une histoire plus simple à retenir ».

Retenir la liste de courses ? Facile

Si ces techniques sont assez répandues dans le monde des « athlètes de la mémoire », elles le sont très peu en dehors de ce cercle restreint. Pour y remédier, Sylvain Arvidieu entend créer la première fédération française de mémoire. « Je souhaite faciliter l’accès à ces techniques et aux compétitions. C’est une frustration que ce genre de méthodes ne soient pas connues », regrette-t-il.

Pour lui, le déclic est venu à la lecture d’un livre « au nom absurde » : Moonwalking with Einstein : L’art et la science de se souvenir de tout. Ou l’histoire d’un journaliste qui découvre des compétitions de mémoire et devient, au bout d’un an, champion des États-Unis. L’ouvrage est agrémenté de techniques de mémorisation.

Aujourd’hui, Sylvain Arvidieu retient aisément les listes de courses. Mieux, il a même su restituer à son épouse quarante-cinq minutes d’une conférence… qui durait une heure.