Strasbourg : La SIG Arena, c’est pour « fin 2022, début 2023 »

INFRASTRUCTURES Enfin ! Les travaux de la nouvelle salle de basket de Strasbourg pourraient débuter « à l'automne prochain »

Thibaut Gagnepain

— 

Le Crédit Mutuel Forum imaginé par le cabinet d'architectes Chabanne et partenaires.
Le Crédit Mutuel Forum imaginé par le cabinet d'architectes Chabanne et partenaires. — Chabanne et partenaires architecte
  • Le projet de nouvelle salle de la SIG, qui doit remplacer le Rhénus Sport, a peut-être vécu un tournant décisif ce vendredi : l’Eurométropole de Strasbourg devrait notamment, si le vote au Conseil le confirme, attribuer 7,8 millions d’euros de subvention. C’était l’un des derniers blocages de ce dossier.
  • Le Crédit Mutuel Forum, qui doit être le nom de cette future enceinte, pourrait voir le jour « fin 2022, début 2023 » d’après le président de la SIG, Martial Bellon. Si tout se passe bien d’ici là.
  • Le début des travaux est également prévu pour l’automne prochain.

Et si c’était enfin parti ? Lancé en 2015, le feuilleton SIG Arena a connu un nouvel épisode ce vendredi. Peut-être décisif. « C’est un tournant fondamental dans le projet », s’est même enthousiasmé le président du club de basket strasbourgeois Martial Bellon.

Il sortait alors d’une conférence de presse commune avec Robert Hermann, le président de l’Eurométropole de Strasbourg qui, mi-octobre, admettait ses « doutes » au sujet de la construction de ce complexe sportif et commercial censé remplacer l’actuel Rhénus Sport. Avec des commerces, des restaurants et une capacité d’accueil de la salle de basket portée à 8.000 places, contre 6.000 aujourd’hui.

« Les travaux débuteront à l’automne prochain »

Ces fameuses « incompréhensions » entre les deux hommes semblent donc désormais levées. « Le projet comprend des risques pour la collectivité mais il est soutenable », a assuré l’élu, qui le soumettra au vote du Conseil de l’Eurométropole, vendredi prochain.

« A partir de là, nous pourrons entrer dans la phase opérationnelle », s’est réjouit Martial Bellon, avant de présenter les prochaines étapes. « Très rapidement, il y aura une consultation pour désigner un assistant à maîtrise d’ouvrage et, j’espère en janvier, un appel d’offres sera lancé à destination des constructeurs. On espère que les travaux débuteront à l’automne prochain. »

Et quand est-ce que le complexe, déjà baptisé Crédit Mutuel Forum grâce à une opération de naming, ouvrira ses portes ? « Je me suis trop souvent trompé en donnant des dates alors je vais être prudent, répond le président de la SIG. On peut espérer une livraison fin 2022, début 2023. »

Plus de 17 millions d’euros d’argent public

A partir de cette date, le club de basket strasbourgeois, via sa holding, devrait payer un loyer de « 60.000 euros » par an à l’Eurométropole, qui va lui céder la jouissance du bien pour cinquante ans grâce à un bail emphytéotique.

Au total, le projet est aujourd’hui estimé à « 40,5 millions d’euros, hors taxes », dixit Martial Bellon. La SIG y investit 3 millions d’euros en fonds propres et emprunte 21 millions auprès de quatre banques. Les quelques 17 millions d’euros restants reste proviennent de subventions publiques : 7,8 millions de la communauté d’agglomération, 5,9 millions de la région Grand Est et enfn 3,4 millions du département du Bas-Rhin.

« C’est devenu un projet privé largement soutenu par le public », résume Robert Hermann en se souvenant certainement de l’Arena 100 % privée vantée au début du feuilleton. Qui s’approche donc de l’épilogue. « On croyait devoir franchir le Ballon d’Alsace mais finalement, c’est l’Izoard ou le Galibier qui se sont dressés devant nous », conclut, dans une métaphore cycliste, Martial Bellon. « On va ouvrir une nouvelle voie. C’est une première pour un club de basket en France. »