Strasbourg : Deux plaintes pour agression sexuelle contre un chauffeur Uber

FAITS DIVERS Deux jeunes femmes expliquent avoir été victimes d’une agression sexuelle par le même chauffeur d’un taxi Uber, elles ont porté plainte

G.V.

— 

Une voiture de police. (Illustration)
Une voiture de police. (Illustration) — Frederic Scheiber/20 Minutes

Une étudiante de 22 ans et trois amis qui venaient de passer la soirée de samedi dans le centre de Strasbourg, ont fait appel vers 3h40 à un Uber pour être raccompagnés, rapportent les Dernières Nouvelles d'Alsace. La jeune femme est montée devant, place Gutenberg. Une fois ses amis déposés à Neudorf, le chauffeur qui la conduisait chez elle à la Robertsau lui a posé des questions indiscrètes avant de lui « saisir très fort la main, de la passer sur la cuisse puis sur la sienne. » Elle a alors repoussé l’individu, qui, une fois arrivé à destination, lui « aurait tendu sa bouche en disant "bisou" », précisent nos confrères. La jeune femme est sortie du véhicule aussi vite que possible et a prévenu, une fois chez elle, la société Uber. Puis elle a porté plainte au commissariat dimanche.

Relatant sa mésaventure sur les réseaux sociaux, une autre femme de 24 ans, qui s’est dite victime d’un chauffeur Uber au même prénom et dans les mêmes circonstances en 2017, a également porté plainte lundi.