Strasbourg : Situation difficile pour la banque alimentaire, en besoin de bras

SOLIDARITE Alors que la banque alimentaire du Bas-Rhin s’apprête à lancer l’opération nationale de deux jours de collecte dans les commerces, elle souligne son besoin en bénévoles, transporteurs et craint la baisse des aides de l’Europe

Gilles Varela

— 

Banque alimentaire du Bas-Rhin. Strasbourg le 18/11/2019.
Banque alimentaire du Bas-Rhin. Strasbourg le 18/11/2019. — G. Varela / 20 Minutes

Les gilets… oranges vont bientôt vous solliciter. Alors que les bénévoles et les volontaires de la Banque alimentaire du Bas-Rhin s’apprêtent à lancer, comme chaque année, deux jours de collecte de denrées alimentaires dans les commerces (le 29 et 30 novembre), son président, Constant Reibel, a fait part de ses inquiétudes lors d’une conférence de présentation de cette nouvelle édition. « Face à une pauvreté qui augmente, des dons qui se tassent, la Banque alimentaire doit faire face à un manque de bénévoles et de transporteurs » explique le président.

La banque alimentaire craint également une éventuelle diminution des aides de l’Europe dès 2021, (représentant environ 20 % des denrées redistribuées dans le Bas-Rhin). Une baisse qui, s’il en était, serait « inacceptable » selon Frédéric Bierry, président du département et qui n’envisage pas une rallonge alors que le département intervient déjà à hauteur de 108.000 euros.

Après la récolte, le tri

La collecte pendant deux jours à la fin de ce mois est d’autant plus importante qu’elle a représenté en 2018 près de 12 % de la collecte totale annuelle. Soit, image Constant Reibel, « plus d’un mois et demi de redistribution ». Les denrées collectées lors de « la ramasse » quotidienne auprès de 49 magasins partenaires, plateformes de distribution, industries agroalimentaires et producteurs ont représenté 2.788 tonnes de denrées alimentaires. « Ça nous permet aussi de les sauver de la destruction et de lutter contre le gaspillage, explique Constant Reibel. Ces denrées sont redistribuées à une centaine d’associations et 40.000 personnes en ont bénéficié en 2018 ».

Banque alimentaire du Bas-Rhin. Strasbourg le 18/11/2019.
Banque alimentaire du Bas-Rhin. Strasbourg le 18/11/2019. - G. Varela / 20 Minutes

Mais pour atteindre ces chiffres, la banque alimentaire manque de bénévoles. En 2018 pourtant, elle a pu compter sur 5.000 bénévoles rien pour la collecte des deux jours dans le Bas-Rhin. A quelques jours de la grande collecte, il manque du monde pour épauler les agents du Département du Bas-Rhin, les jeunes volontaires en service civique ou bien encore du District d’Alsace de Football. En effet, reste à faire le tri des dons dans l’entrepôt où ils seront stockés. Opération qui se déroulera cette fois-ci du 2 au 20 décembre. Alors si vous avez une peu de temps à offrir…