Procès du meurtre d'Oberhergheim

P. W. - ©2008 20 minutes

— 

Signalée disparue le 18 septembre 2006, Martine Haefflinger-Killian avait été retrouvée sans vie trois jours plus tard, dans un cagibi de sa maison d'Oberhergheim (Haut-Rhin). Le procès de son meurtrier présumé, âgé de 17 ans au moment des faits, débute ce matin devant la cour d'assises des mineurs de Colmar.

Confondu par son ADN, le jeune homme avait été interpellé en décembre de la même année. Durant sa garde à vue, il avait nié son implication avant d'expliquer avoir étranglé la victime de peur qu'elle ne révèle l'amour qu'il lui portait. Une piste que les enquêteurs n'avaient jusque-là pas soupçonnée. La rumeur voulait même que l'assassinat de la mère de famille de 46 ans ait un rapport avec un gain au Loto. Le sac à main de la défunte avait disparu et des achats avaient été effectués avec ses moyens de paiement les jours suivant sa disparition. Un appel aurait même été passé depuis son téléphone portable le lendemain du drame. Verdict vendredi.