Strasbourg : La vignette Crit’air 3 interdite de circulation lors des épisodes de pollution

TRAFIC La préfecture interdit les véhicules Crit’air 3 (30 % des véhicules en circulation) lors des prochains pics de pollution

A.F. et N.W.

— 

La vitesse est limitée pour cause de pollution à Strasbourg, le 12 décembre 2013
La vitesse est limitée pour cause de pollution à Strasbourg, le 12 décembre 2013 — FREDERICK FLORIN AFP

La mesure, annoncée ce mardi 17 septembre par la Préfecture du Bas-Rhin, ne va pas plaire à de nombreux automobilistes. Lors des prochains pics de pollution, et ce dès le 1er octobre 2019, les véhicules Crit’air 3 ne pourront plus circuler dans l’Eurométropole. Cela concerne près de 30 % des véhicules en circulation. Seuls les véhicules électriques, hydrogènes, ou ceux qui ont une vignette Crit’air 1 et 2 seront autorisés.

Concrètement, si votre véhicule essence a été mis en service avant le 31 décembre 2005 et si votre diesel a été mis en service avant le 31 décembre 2010, vous devrez le laisser au garage lors des pics de pollution. Le durcissement des règles vient répondre au problème de pollution aux particules fines et au dioxyde d’azote que connaît l’agglomération alsacienne, souligne la préfecture du Bas-Rhin.

Des dispositifs depuis 2017

La circulation différenciée et alternée existe à Strasbourg depuis fin 2017. Elle a été mise en place trois fois en deux ans et a permis une diminution de la circulation de 10 %.