Strasbourg: Où prendre une douche quand on est à la rue depuis la fermeture des Bains municipaux?

SOLIDARITE Depuis la fermeture des Bains municipaux qui proposaient un service de bains-douches pour les plus démunis, un nouveau point d’accueil prend le relais à Strasbourg, la Bulle

Gilles Varela

— 

Le local La Bulle. Strasbourg le 16 juillet 2019.
Le local La Bulle. Strasbourg le 16 juillet 2019. — G. Varela / 20 Minutes
  • Après la fermeture des douches municipales à la Krutenau, un nouveau local vient d’être aménagé à Strasbourg pour continuer de permettre aux plus démunis de se laver.
  • Baptisé La Bulle, ce nouvel espace proposera aussi aux 70 à 80 personnes qui se présentent chaque jour pour prendre une douche, un espace de soins avec des professionnels.

Ce n’était pas toujours la panacée, un peu vieillot, mais cela était bien utile pour de nombreuses personnes dans le besoin. Depuis leur ouverture au début du siècle dernier en 1905, les Bains municipaux à Strasbourg, au cœur de la Krutenau, proposaient des bains-douches publics, ouverts à tous. Un service justifié à l’époque car tous les logements n’avaient pas ce genre de commodités. Ces douches ont toujours été maintenues et avec les années, elles ont été orientées vers les personnes démunies. Problème, les six douches encore disponibles ont dû être fermées, pour faciliter une totale rénovation des Bains municipaux, entamées en juin 2018. Elles sont à présent totalement fermées. 

Pour assurer la continuité de ce service aux usagers en grandes précarités, soit 92 % des utilisateurs des douches, un nouveau local fonctionnel et lumineux, baptisé La Bulle, à moins d’une centaine de mètres de l’ancien bâtiment, a été inauguré lundi.

Le local La Bulle. Strasbourg le 16 juillet 2019.
Le local La Bulle. Strasbourg le 16 juillet 2019. - G. Varela / 20 Minutes

«Retrouver l'estime de soi»

Une continuité de services nécessaire car près de 70 à 80 personnes viennent prendre une douche chaque jour. Au-delà d’un enjeu de santé publique, « c’est souvent un premier pas, et c’est très important, vers l’estime de soi, et ainsi s’engager vers un parcours d’insertion ou de réinsertion », explique Marion Secco, responsable des centres d’accueil et d’hébergement du Centre communal d'action sociale (CCAS). 

Les douches dans le local La Bulle. Strasbourg le 16 juillet 2019.
Les douches dans le local La Bulle. Strasbourg le 16 juillet 2019. - G. Varela / 20 Minutes

« Un nouvel espace de répit, de santé pour les plus vulnérables, s’est félicité le maire Roland Ries. »  Cette structure propose non seulement quatre douches supplémentaires, (portant à dix les nombre total de douches), mais aussi une offre de service intégré, en matière d’accès aux soins corporel et de santé ou bien encore une nouvelle laverie avec quatre machines à laver et deux séchantes. Une bonne nouvelle quand on sait que la fréquentation des douches assurées aux Bains municipaux jusqu'alors a fortement  augmenté par rapport à 2017, de près de 60 %…