Municipales 2020 à Strasbourg: Le marathon de 24 heures de Jean-Philippe Vetter pour rencontrer les Strasbourgeois

POLITIQUE Candidat aux municipales de 2020 à Strasbourg, Jean-Philippe Vetter (LR), s’engage dans  un marathon de 24 heures pour aller à la rencontre de Strasbourgeois. L’opération sera relayée sur les réseaux sociaux

Gilles Varela

— 

Jean-Philippe Vetter (LR) à Strasbourg.
Jean-Philippe Vetter (LR) à Strasbourg. — Zak Goldfish
  • Jean-Philippe Vetter (LR), candidat aux municipales à Strasbourg, s’engage dans un marathon de 24 heures pour aller à la rencontre de Strasbourgeois.
  • Son idée, « mettre en lumière les Strasbourgeois qui œuvrent dans l’ombre pour la ville. »
  • L’opération pourra être suivie dès ce vendredi 5 heures sur les réseaux sociaux.

Si les principaux candidats pour les  élections municipales 2020  à Strasbourg ne sont pas encore tous dévoilés et si la campagne électorale n’est encore pas lancée, certains affichent cependant la couleur et créent parfois la surprise. Jean-Philippe Vetter (Les Républicains), l’un des tout premiers a avoir officiellement annoncé sa candidature dès janvier, vient ainsi de prendre de la vitesse avec une initiative inédite : un marathon de 24 heures au cours duquel il compte « mettre en lumière les Strasbourgeois qui œuvrent dans l’ombre pour la ville. »

Et la liste est longue avec pas moins de 16 étapes en une journée : rencontre avec des parents d’élèves, des pompiers dans une caserne, au centre de vidéosurveillance de la ville, des tailleurs de pierre de la Fondation de l’œuvre Notre Dame, des étudiants, la direction de l’aéroport, des commerçants, ou bien encore une « séquence médicale » vers les 4 heures du matin, après une tournée de ceux qui font les nuits strasbourgeoises. Des déplacements et un timing serré qui mettront l’accent également sur les mobilités douces. Priorité donnée au vélo, aux transports en commun et à… la marche.

Les rencontres relayées sur les réseaux sociaux

Cette « aventure humaine » pourra être suivie sur les réseaux sociaux. Une drôle d’idée mûrement réfléchie et minutieusement préparée par son équipe constituée de plus d’une dizaine de personnes. « C’est une grosse opération qui a nécessité de nombreux coups de fils, de la réflexion pour rencontrer un concentré de Strasbourg, réparti géographiquement sur la ville et avoir une vision d’ensemble. » Des équipes de trois à quatre personnes vont se relayer au cours des 24 heures afin d’assurer l’intendance et relayer la Story sur les réseaux sociaux.

Départ à 5 h, avec la rencontre d’un boulanger. « C’est un clin d’œil symbolique » explique Jean-Philippe Vetter, lui-même fils de boulanger. Une préparation physique spéciale ? « C’est vrai que cela va être une longue journée. Mais riche en adrénaline, ça me faire tenir, sourit cet ancien étudiant en Staps. Cela fait quelques jours que je me lève à 4 h pour prendre le rythme. Mais une longue journée, ça n’a rien d’exceptionnel pour beaucoup de personnes qui travaillent dans l’urgence, des artisans. Je compte vraiment rencontrer un large panel de Strasbourgeois pour écouter, mieux connaître et comprendre la ville, c’est la priorité quand on veut devenir son maire. »