VIDEO. Strasbourg: Le «tram jardin» tout naturellement en route pour la Robertsau

TRANSPORTS En avant-première, découvrez le nouvel habillage du tram imaginé par la Strasbourgeoise Missy à l’occasion de l’inauguration samedi de l’extension de la ligne E à la Robertsau

Gilles Varela

— 

L'habillage de la rame de tram par l'artiste Missy pour l’inauguration de l'extension de la ligne E à la Robertsau samedi.
L'habillage de la rame de tram par l'artiste Missy pour l’inauguration de l'extension de la ligne E à la Robertsau samedi. — G. Varela / 20 Minutes

Des couleurs, des oiseaux, des plantes, des arbres et même un poireau, symbole de la Robertsau à Strasbourg. L’habillage de la rame de tramway qui inaugurera dès samedi l’extension de la ligne E a fière allure. Elle est surtout raccord avec le quartier pour une extension qui, sur 1,7 kilomètre et trois stations, chemine à travers jardins et anciens maraîchers. C’est l’artiste strasbourgeoise Missy, graphiste, illustratrice, déjà en charge du design de l’opération « Strasbourg, ça pousse » qui a mis sa patte pour faire une œuvre dans l’air du temps et graphique.

Pour l’instant, la rame est secrètement préparée dans les ateliers de la Compagnie des transports strasbourgeois (CTS) à Cronenbourg. « C’était important que cet habillage soit en lien avec l’environnement et l’histoire du quartier, explique Alain Fontanel, premier adjoint au maire et président de la CTS. C’est une déco nature pour un tram jardin. »

Sur les portes vitrées, des hérons, un pic-vert, des moineaux, une Ouette d’Egypte. Ce sont des espèces que l’on trouve localement, explique Missy. Quant à avoir son travail exposé sur une rame de tram « pour toujours » ? « Une vraie fierté », confie la jeune femme ravie d’avoir eu carte blanche. Et déjà une autre rame habillée de la sorte est en préparation pour la «  ligne verte » de la Robertsau.