VIDEO. Strasbourg: Cinq infos sur les institutions européennes que vous ne connaissez (peut-être) pas

INSTITUTIONS Passage en revue des meilleures anecdotes des institutions européennes pour briller en société 

Nils Wilcke

— 

Le bâtiment du parlement européen à Strasbourg.
Le bâtiment du parlement européen à Strasbourg. — G.Varela/20 Minutes
  • Les députés européens et leurs collaborateurs passent parfois leur soirée dans un bar à Strasbourg pour relâcher la pression pendant les sessions.
  • La police française ne peut pas entrer dans les institutions européennes sans y être invitée. Les bâtiments bénéficient d’une immunité qui les rend inviolables.
  • Le Conseil de l’Europe est l’un des moteurs économiques de la ville de Strasbourg.

Les citoyens en France votent ce dimanche 26 mai, comme 21 autres États pour les élections européennes. Strasbourg est particulièrement concernée, car elle abrite la plupart des institutions européennes.

Le Parlement européen, bien sûr, mais aussi le Conseil de l’Europe, la cour européenne des droits de l’Homme et la pharmacopée européenne, l’agence européenne qui établie des normes de qualité et de contrôle des médicaments… Vous ne connaissez pas bien ces institutions ? Voici cinq anecdotes pour briller lors d’un repas de famille ou d’une soirée ce week-end à l’occasion des élections.

L’épreuve du vote en séance pour les députés européens et leurs équipes

Vous pensez que les députés européens ont juste à voter électroniquement ou en levant la main pendant la séance ? En réalité, c'est bien plus compliqué que ça… « Avant chaque vote en séance plénière, chaque groupe débat pendant des jours avant de déposer ses amendements », explique à 20 Minutes un ancien collaborateur d’un député européen. Les députés votent ensuite en bloc sur les amendements. « Il peut y avoir 200 à 300 votes lors de la séance, précise notre source. C’est assez intense et si on manque un vote, on peut vite être perdu ».

Que font les députés européens de leurs soirées pendant les sessions à Strasbourg ?

Les 751 députés européens et leurs collaborateurs savent profiter de leurs soirées quand le parlement est en session à Strasbourg. Certains font la fête à l’Aviateur, un bar situé dans le centre historique de la ville. « Les parlementaires étrangers et leurs collaborateurs se retrouvent là-bas les mercredis soir », confie à 20 Minutes Pierre Loeb, président de l’association « Strasbourg pour l’Europe » et ancien assistant parlementaire.

Les députés européens peuvent se lâcher le temps d’une soirée. « On en voit qui ont 2g d’alcool, c’est assez drôle », confirme un ancien collaborateur. Attention, cela ne signifie pas que les parlementaires et leur entourage ne travaillent pas pour autant. « Les députés et leurs collaborateurs travaillent de 7 à 21h et parfois bien au-delà lors des sessions », raconte un bon connaisseur de la maison. Raison de plus pour relâcher la pression.

Les bâtiments des institutions européennes sont inviolables

Les forces de l’ordre françaises ne peuvent pas entrer automatiquement au Parlement européen. « L’institution bénéficie d’une immunité fonctionnelle, comme d’autres institutions internationales, indique à 20 Minutes le Parlement européen. Ses bâtiments sont inviolables. »

Si vous comptez vous réfugier dans le bâtiment pour échapper aux forces de l’ordre, sachez tout de même que le Parlement assure sa propre sécurité à l’intérieur du bâtiment. « Sauf à la demande expresse du parlement lui-même pour une intervention à l’intérieur des bâtiments », précise l’institution. En revanche, c’est bien la police qui assure la sécurité extérieure selon les directives de la préfecture.

Le Conseil de l’Europe, véritable moteur de l’économie strasbourgeoise ?

Beaucoup moins célèbre que son voisin, le parlement européen, le Conseil de l’Europe est une immense machine. « C’est le véritable moteur de l’économie de Strasbourg », assure Pierre Loeb. Avec ses 3.000 fonctionnaires et leurs familles, l'institution soutient le secteur de la restauration, les compagnies de taxis... Sans compter les 47 représentations diplomatiques des pays membres du Conseil de l’Europe et les 53 consulats présents en ville.

Les ambassades et les consulats ainsi que les fonctionnaires et salariés du Conseil de l’Europe sont présents à Strasbourg toute l’année, contrairement aux parlementaires du Parlement européen qui ne siègent que quelques jours par mois en ville le temps des sessions. Le reste du temps, ils sont à Bruxelles, ce qui occasionne de nombreuses critiques sur la présence du parlement à Strasbourg.

D’autres institutions moins connues sont présentes à Strasbourg

Vous n’en avez peut-être jamais entendu parler, mais ces institutions sont présentes à Strasbourg. Elles émanent du Conseil de l’Europe. La Cour européenne des Droits de l'Homme dont le siège est situé face au Parlement européen, a été inaugurée en 1955. Le bâtiment est facilement reconnaissable avec ses deux salles d’audience cylindriques conçues par l’architecte britannique Lord Richard Rogers.

La Cour européenne des droits de l'homme (CEDH), à Strasbourg le 14 octobre 2014
La Cour européenne des droits de l'homme (CEDH), à Strasbourg le 14 octobre 2014 - FREDERICK FLORIN AFP

On trouve aussi la Direction Européenne de la Qualité du Médicament, aussi appelée pharmacopée, situé à l’arrière de l’Agora du Conseil de l’Europe. Le gendarme en charge du contrôle de la qualité des médicaments en Europe et ailleurs a inauguré son siège strasbourgeois en 2007. La structure en verre abrite des laboratoires et des salles de réunion.