Bas-Rhin: Encore des tags racistes et antisémites sur la façade d'une mairie

FAITS DIVERS Une nouvelle commune d’Alsace a été victime de tags antisémites et racistes sur la façade de sa mairie

G.D.

— 

La mairie de Diffenbach-lès-Woerth, en Alsace.
La mairie de Diffenbach-lès-Woerth, en Alsace. — Google Maps

Les petits villages ne sont décidément pas épargnés. Ce mercredi, la commune de Dieffenbach-lès-Woerth (350 habitants), près de Reichshoffen, en Alsace, s’est réveillée avec une mauvaise surprise. La façade d’entrée de la mairie avait été taguée d’inscriptions racistes et antisémites, rapporte Les Dernières Nouvelles d'Alsace.

Enquête ouverte

Le maire de la commune a immédiatement prévenu les gendarmes de brigade de Woerth et de la brigade de recherches de Wissembourg qui se sont rendus sur place pour effectuer les premiers constats. Une enquête a été ouverte pour retrouver les auteurs.

En mars, c’est la mairie d'Heiligenberg (600 habitants), située dans la vallée de la Bruche près de Strasbourg, qui avait été la cible du même genre d’appel à la haine. Des inscriptions antisémites ont également été découvertes sur l’ancienne synagogue de Mommenheim, ainsi qu’un écrit antisémite affiché à l’école du Conseil des XV à Strasbourg.

 

.