Les petites cantines sont aussi présentes lors d’événements éphémères (Illustration)
Les petites cantines sont aussi présentes lors d’événements éphémères (Illustration) — Les Petites Cantine Strasbourg

SOLIDARITE

Strasbourg: Les «Petites cantines» posent leurs fourneaux dans le quartier de la gare pour briser l'isolement

C'est nouveau et c'est pour bientôt : « Les Petites cantines » arrivent dans le quartier de la gare

  • « Les Petites Cantines », une association qui s’implante à Strasbourg à la rentrée, veut recréer du lien social par la cuisine dans le quartier de la gare.
  • Il existe déjà trois espaces de restauration de ce genre à Lyon et le concept essaime dans toute la France.
  • L’association propose à tous les habitants d’adhérer pour se retrouver autour de la préparation de petits plats bons et pas chers.

Se retrouver entre voisins ou juste habitants d’un même quartier autour de bons petits plats à préparer et à déguster. Lancé à Lyon avec succès en 2016, le concept des « Petites cantines » est en train d’essaimer dans toute la France,  et notamment dans le Nord. De quoi s’agit-il ? « C’est un restaurant participatif où l’on souhaite récréer du lien entre les habitants du quartier », explique à 20 Minutes Stéphanie Grosjean, coordinatrice territoriale de la structure.

Objectif : « lutter contre l’isolement social en créant des liens de proximité », avance Sophie Keller. Concrètement, les habitants et les adhérents sont invités à cuisiner et animer ensemble les repas de ce restaurant pas comme les autres.

Ouverture dès septembre 2019

Contre une adhésion à prix libre, chacun peut mettre la main à la pâte. Avec des produits bio et locaux si possibles. Les menus, entrées, plats et desserts sont à 9 euros tout compris. Vous pouvez payer ce que vous voulez. « L’idée étant que ceux qui ont plus de moyens aident les autres », glisse Stéphanie Grosjean.

L’association a signé ce jeudi un bail commercial avec CUS Habitat, l’office HLM de la communauté urbaine de Strasbourg, qui soutient le projet avec la municipalité. « Nous y tenons particulièrement car il rentre dans notre volonté de développer des initiatives de l’économie sociale et solidaire », indique Philippe Bies, président de CUS Habitat et adjoint au maire de Strasbourg. 

CUS Habitat a offert les quatre premiers mois de loyers à l'association pour l'aider à se lancer. En outre, l'association bénéficiera d'un loyer à tarif modéré. Après de longues recherches, « Les Petites Cantines » vont poser leurs cuisines au 5 rue Kuhn à Strasbourg. Le local fait 187 m2 et possède une belle mezzazine de 38m2. L’association a choisi de s’implanter dans le quartier de la gare pour la « mixité sociale », l’aspect « carrefour » du lieu et les « possibilités de rencontres », selon Sophie Keller, présidente de l’association. 

3.000 adhésions espérées 

Les locaux vont d'abord avoir besoin d'une rénovation en règle. Une enveloppe de 60 à 80.000 euros est prévue pour ouvrir les « Petites Cantines » dès la rentrée de septembre 2019. Cinq bénévoles actifs aidés d’un « maître de maison », salarié par l’association, vont faire la popote et créer des liens avec les gens du quartier. « J'adore cuisiner et partager des moments de convivialité autour de la cuisine », avance un bénévole présent lors de la signature du bail. 

L’association, qui compte déjà une centaine d’adhérents, espère atteindre les 3.000 inscriptions d’ici l’année prochaine. Alors, prêts à passer derrière les fourneaux pour la bonne cause ?