VIDEO. Strasbourg: Travaux finis, le quai des Bateliers sera bientôt «rouvert» à la circulation

URBANISME Les travaux de réaménagement du quai des Bateliers à Strasbourg entrent dans leur dernière phase. La circulation, en sens unique et sous certaines conditions, sera prochainement autorisée

Gilles Varela

— 

Borne d'entrée quai des Bateliers à Strasbourg le 25 avril 2019.
Borne d'entrée quai des Bateliers à Strasbourg le 25 avril 2019. — G. Varela / 20 Minutes
  • Les travaux de réaménagement du quai des Bateliers à Strasbourg prennent fin.
  • Ce quai, qui accueillait un transit de 10.000 véhicules par jour devient une zone de rencontre.
  • Une réouverture de la circulation est prévue pour le 20 mai, mais selon de nombreuses restrictions.

« C’est déjà un succès populaire, un nouveau lieu de vie », se félicite le maire de Strasbourg, Roland Ries, au sujet du nouvel aménagement du quai des Bateliers. Et il est vrai que dès que le soleil pointe le bout de son nez, les plateformes sur l’Ill sont prises d’assaut, tout comme les 750 mètres du quai, bordés par des bâtiments parfois pluri-centenaires.

Valorisation du patrimoine, « reconquête du lien avec l’eau »… Reste à réouvrir, comme promis aux commerçants et aux résidents du centre-ville, la circulation. Et cela sera chose faite dès le 20 mai.

Mais attention, exit le transit qui voyait passer plus de 10.000 véhicules par jour. Car le quai des Bateliers devient bien une zone de rencontre, en sens unique pour les véhicules motorisés et sans stationnement. Un compromis âprement décidé lors des concertations préalables aux travaux d’aménagements, puisqu’il fut un temps question d’en faire une zone piétonne. C’était un « point d’équilibre trouvé notamment avec les commerçants de Strasbourg », concède Roland Ries.

Autres mesures : la circulation des cars de tourisme sera interdite et les horaires ainsi que les restrictions des livraisons seront alignés sur ceux de la Grand Ile. Mais surtout, la circulation sera fermée les dimanches et pendant l’été, du 5 juillet à fin août…

Une étude des flux et de la vidéo verbalisation

Reste que cette réouverture à la circulation interroge les élus, notamment en ce qui concerne la cohabitation avec les autres usagers. Et il n’est pas exclu, si cela se passe mal, que des aménagements soient menés, comme la régulation du feu rouge au pont du Corbeau. « On verra bien comment cela va fonctionner, on ne peut pas comparer cette zone de rencontre, un peu atypique, avec les autres zones de rencontre existantes. Il n’y a, à l’évidence, pas la même circulation, c’est une grande première à ce niveau de trafic », prévient Roland Ries. Et gare aux contrevenants, car les contrôles vont êtres renforcés.

D’autre part, dès l’ouverture, une étude approfondie des flux sera réalisée grâce aux 12 caméras de vidéosurveillance, dont certaines pourront servir à la vidéo verbalisation. Et des comptages vont être mis en place. Objectif : connaître le nombre de véhicules bien sûr, mais aussi leur vitesse et leur typologie. Viendra ensuite l’heure d’un premier bilan, effectuer également avec les riverains et les commerçants, « pour réaliser des ajustements si nécessaire », précise la ville…

En attendant l’inauguration officielle et festive des quais le 18 et 19 mai, le mobilier urbain va être mis en place, dont 78 gros galets de différentes couleurs, pour délimiter un peu les usages…