Strasbourg: des messages racistes anonymes déposés sur des voitures

RACISME Des tracts racistes ont été trouvés sur des voitures à Strasbourg. L'acte n'a pas été revendiqué 

Nils Wilcke

— 

Les tracts anonymes ont été déposés vendredi 19 avril dans des rues de Strasbourg.
Les tracts anonymes ont été déposés vendredi 19 avril dans des rues de Strasbourg. — MRAP Strasbourg

« En raison du métissage, les cheveux blonds, roux et les yeux bleus sont en voie de disparition ». Ce message, des automobilistes strasbourgeois l’ont retrouvé avec d’autres sur le pare-brise de leur véhicule dans l’est de Strasbourg. Ces tracts anonymes ont été déposés dans le secteur du quartier de la Neustadt et sur l’avenue des Vosges ou l’avenue de la Paix, le vendredi 19 avril 2019.

Incitation à la haine

C’est le Mouvement contre le racisme et pour l’amitié entre les peuples (Mrap) de Strasbourg qui a donné l’alerte dans un communiqué. L’organisation antiraciste dénonce « une incitation à la haine ». Contacté par 20 Minutes, le trésorier du MRAP, Alfred Zimmer, fait part de sa colère. « Pris séparément, chaque tract n’est pas répréhensible pénalement, selon lui. Mais il incite à la défiance envers les personnes qui n’ont pas les cheveux blonds ou les yeux bleus. Mis bout à bout, ça dénote d’idées répugnantes ».

« D’autres messages portent sur la religion, explique-t-il. Les mosquées sont visées. Certains messages sont anti-avortement… ». Pour Alfred Zimmer, « leurs auteurs tentent de semer la méfiance envers le "métissage", les personnes d’origine africaine ou de confession musulmane ». Un acte isolé ? Depuis plusieurs mois, des tags racistes, haineux, anti-migrants, ou encore homophobes, fleurissent sur des bâtiments en périphérie de Strasbourg et en Alsace du Nord.