VIDEO. Incendie à Notre-Dame-de-Paris: Quelles mesures de sécurité pour la cathédrale de Strasbourg?

SECURITE La question de la sécurité de la cathédrale de Strasbourg est posée après le violent incendie de Notre-Dame de Paris

Nils Wilcke

— 

Les responsables de la cathédrale ont organisé une visite de contrôle en urgence ce mardi matin. Lancer le diaporama
Les responsables de la cathédrale ont organisé une visite de contrôle en urgence ce mardi matin. — G.Varela/20 Minutes
  • Comme Notre-Dame de Paris, la cathédrale de Strasbourg a déjà subi des incendies au cours de son histoire. 
  • Les mesures de sécurité contre les incendies ont fait l'objet d'une visite de contrôle ce matin. 
  • Les responsables de la cathédrale se veulent rassurant: les installations électriques ont été posées à l'extérieur et la surveillance a été renforcée. 

A Strasbourg, les images du terrible incendie de la cathédrale Notre-Dame de Paris sont dans toutes les têtes. A commencer par celles des responsables de la cathédrale. D’autant plus que, comme à Paris, d'importants travaux sont en cours: la façade sud est en train d’être entièrement restaurée et la maison des gardiens sur la plateforme de la cathédrale est aussi en chantier.

Murs et portes coupe-feu

Une visite de contrôle de l’édifice emblématique de la ville a été mise sur pied en urgence ce mardi entre la ville, dont le maire, Roland Ries, est l’administrateur de la cathédrale, les ateliers de l’œuvre Notre-Dame et les services de la Drac du Grand Est (Direction régionale des affaires culturelles). Cette dernière représente le ministère de la Culture et l’État, propriétaire des cathédrales en France.

La cathédrale de Strasbourg est actuellement en travaux.
La cathédrale de Strasbourg est actuellement en travaux. - G.Varela/20 Minutes

« Il y a évidemment des enseignements à tirer de ce tragique évènement », explique Grégory Schott, architecte des bâtiments de France et conservateur de la cathédrale de Strasbourg. « On va reprendre à notre compte le diagnostic de ce qui s’est passé à Paris. » Officiellement, aucune mesure particulière n’a été décidée ce mardi. « Le niveau de vigilance a été relevé mais en réalité, des mesures draconiennes sont déjà en place pour éviter de revivre à Strasbourg ce qui s’est passé à Paris », assure Éric Fischer, le directeur de l’œuvre Notre-Dame.

La charpente en bois de la cathédrale de Strasbourg est la partie la plus menacée en cas d'incendie.
La charpente en bois de la cathédrale de Strasbourg est la partie la plus menacée en cas d'incendie. - G.Varela/20 Minutes

« Tout est fait au niveau de l’organisation du chantier pour éviter un feu », assure-t-il. Concrètement, la charpente en bois qui se divise en plusieurs parties est le point rouge de la cathédrale, selon le directeur de l’œuvre Notre-Dame. C’est d’ailleurs cette partie qui a déjà été détruite en 1870 lors du conflit franco-prussien.

Faut-il pour autant s’en inquiéter ? « Contrairement à la cathédrale de Paris, chaque partie est séparée par des murs et des portes coupe-feu », détaille Eric Fischer. De quoi laisser du temps aux pompiers de contenir les parties les plus touchées en cas d’incendie. En outre, des détecteurs de fumée sont installés sur les poutres de la structure. La cathédrale  fait, aussi, régulièrement l'objet d'exercices avec dégagement de fumée et grande échelle.

Des exercices de secours sont régulièrement organisés pour la cathédrale de Strasbourg.
Des exercices de secours sont régulièrement organisés pour la cathédrale de Strasbourg. - G.Varela/20 Minutes

Installations électriques changées

Les installations électriques sur la façade sud ont également été placées dans un coffret à part du bâtiment depuis le début des travaux. « A chaque rénovation, nous en profitons pour les changer », indique Eric Fischer. La hantise des surveillants des lieux ? « Il suffit d’une petite étincelle entre deux planches pour déclencher un incendie », ajoute-il. C’est pour parer à ce danger qu’un système de déclaration préalable a été mis en place. « La moindre flamme, le moindre feu de chalumeau doit être indiqué », selon le directeur de l’œuvre de Notre-Dame.

« La leçon à retenir, c’est l’extraordinaire fragilité de ces édifices, médite Roland Ries. On se dit qu’ils sont en pierre, que c’est du solide, poursuit le maire de Strasbourg, mais en réalité, il y a une structure en bois en dessous. Cela rend humble ».

Les cloches de la cathédrale de Strasbourg ont sonné comme toutes les cloches de cathédrales en Europe mardi à midi, en signe de solidarité avec leur sœur parisienne durement éprouvée. Par ailleurs, le conseil départemental du Haut-Rhin a annoncé qu’il proposerait aux élus de faire une donation exceptionnelle de 100.000 euros pour la reconstruction de Notre-Dame de Paris lors de la prochaine séance.