Alsace: Morts en série de cygnes nourris avec du pain

ANIMAUX Une trentaine de cygnes ont été retrouvés mort à Erstein, dans le Bas-Rhin. En cause, une bactérie, due au nourrissage des oiseaux par les promeneurs, selon une enquête de la LPO

Nils Wilcke

— 

Une trentaine de cygnes ont été retrouvés morts dans le canal de décharge de l'Ill, à Erstein (Illustration)
Une trentaine de cygnes ont été retrouvés morts dans le canal de décharge de l'Ill, à Erstein (Illustration) — Camille Fahrner/LPO Alsace
  • Une trentaine de cygnes ont été retrouvés morts ces derniers jours dans le canal de décharge de l’Ill, à Erstein (Bas-Rhin), a annoncé la Ligue de protection des oiseaux, qui a donné l'alerte.
  • Les volatiles sont morts d'une entérite à clostridium, qui se développent dans le pain quand il est jeté dans l’eau du canal, probablement lié au nourrisage selon l’Office national de la chasse et de la faune sauvage. 
  • Des panneaux d'affichages vont être posés à destination du grand public pour demander aux promeneurs de ne plus nourrir les oiseaux.

Une trentaine de cygnes ont été retrouvés morts ces derniers jours dans le canal de décharge de l’Ill, à Erstein (Bas-Rhin). La cause de cette hécatombe ? Une entérite à clostridium, selon l’Office national de la chasse et de la faune sauvage (ONCFS) qui a mené l’enquête, alerté par la Ligue de protection des oiseaux (LPO).

Bactéries dans le pain mouillé

Il s’agit de bactéries qui se développent dans le pain quand il est jeté dans l’eau du canal. « Probablement lié au nourrissage », indique à 20 Minutes l’ONCFS après analyses. Si vous aimez jeter du pain aux cygnes ou aux canards au fil de l’eau lors de vos balades, sachez que c’est un très mauvais service à leur rendre. Ces volatiles ne supportent pas le gluten ou le sel contenus dans vos baguettes et autres spécialités boulangères.

Face à ce phénomène, également « observé à Strasbourg », notamment « au canal de la Marne-au-Rhin, dans le secteur du Wacken », la Ligue de protection des oiseaux veut alerter le grand public. « C’est salutaire. On est vraiment sur un problème de quantité, confirme l’ONCFS, d’autant que tout le pain n’est pas consommé par les oiseaux ce qui entraîne son pourrissement et sa contamination dans l’eau ».

Panneaux signalétiques

Pour inverser la tendance, la LPO et la mairie d’Erstein ont collaboré pour installer des panneaux signalétiques à proximité des sites de nourrissage. Objectif : faire comprendre au public de ne pas nourrir les cygnes, canards et autres oiseaux du canal. Les panneaux devraient être posés dans une quinzaine de jours.

Faut-il pour autant s’abstenir de nourrir ces volatiles ? « La faune sauvage n’a pas besoin de l’aide humaine pour se nourrir », avance la LPO. Sauf en période hivernale : « On peut les nourrir avec de la salade verte ou du maïs, en grains, cuit ou cru », selon l’association de défense des animaux. Un promeneur averti en vaut deux.