VIDEO. Strasbourg: Ils dépolluent le sol des Deux Rives «à la sauce écolo» et c’est innovant

ENVIRONNEMENT Dans le cadre du projet urbain des Deux Rives à Strasbourg, une démarche écologique et innovante de valorisation des sols a été mise en place

Gilles Varela

— 

Le projet Starlette Deux Rives à Strasbourg le 18 03 2019
Le projet Starlette Deux Rives à Strasbourg le 18 03 2019 — G. Varela / 20 Minutes
  • La dépollution du sol sur le site Starlette Deux Rives à Strasbourg a débuté.
  • Priorité est donné à une démarche écologique innovante.
  • La terre polluée et stérile va être transportée par péniche sur la rive opposée où elle sera traitée avant d’être réutilisée sur place.

Comment valoriser des sols d’un site industriel pollués ? Comment éviter les hordes de camions pour acheminer des matériaux sur un chantier de grande envergure en centre-ville ? Autant de questions auxquelles le projet Deux Rives, aux portes du Port du Rhin à Strasbourg, veut répondre.

Ce nouveau projet urbain donne en effet la priorité aux démarches innovantes de valorisation des sols, à la fois écologiques et économiques mais aussi par le moyen de transport utilisé, des péniches.

Avant de se lancer dans l’aventure, 1.500 analyses des terres de ces anciens sites industriels, aujourd’hui polluées et infertiles, et 800 sondages ont été réalisés par la SPL Deux Rives afin d’avoir une connaissance fine de la nature des sols. Ainsi, ont été découvertes des terres non polluées à trois mètres de profondeur, mais stériles. Le choix a donc été fait de valoriser les matériaux présents sur le site afin de les réemployer, en circuit fermé. Du recyclage à grande échelle en quelque sorte… Avantages : éviter l’apport de matériaux extérieurs ainsi que la création de déchets.

« Au-delà de ce qui était envisagé »

« Ce qui est vraiment innovant, c’est la démarche transversale : la mise en état sanitaire des sols, l’agronomie, on réutilise tout, on saisit toutes les opportunités qui se présentent, d’avoir une vision globale des choses », assure Delphine Lacroix, directrice aménagements de la SPL Deux Rives. « Au début, par exemple, tout ce qui est matériaux géotechniques des sols, (matériaux pour la voirie), on ne pensait pas aller aussi loin. Les sondages nous permettent d’aller au-delà de ce qui était envisagé, d’être autosuffisant en matériaux de plantations. Au tout début de l’aventure, on n’y pensait pas ! On s’est rendu compte qu’on pouvait faire 100 % de matériaux fertiles pour nos plantations. »

Pour l’heure, deux plateformes ont été aménagées. Côté projet Starlette, la terre polluée a été « enlevée. » Cette dernière va, par transport fluvial, être traitée sur l’autre berge du site, côté Citadelle, afin de créer des sols fertiles destinés aux aménagements paysagers et de matériaux pour la construction de voirie. Le projet des Deux Rives a en effet la particularité d’être bordé par le bassin Vauban. Ainsi, 90.0000 m3 de matériaux naturels vont être transportés par des péniches, sur un trajet très court. « Les terres sont traitées habituellement, mais pas toujours réutilisées comme matériaux sur le même site », se félicite Delphine Lacroix.

Le projet Starlette Deux Rives à Strasbourg le 18 03 2019
Le projet Starlette Deux Rives à Strasbourg le 18 03 2019 - G. Varela / 20 Minutes

Au total, sur une période de trois ans, la logistique fluviale va permettre d’éviter près de 8.000 trajets de poids lourd sur le territoire… De quoi aider à préserver un peu la qualité de l’air…