Il ne veut pas voir un camion qui dépasse

Ludovic Meignin - ©2008 20 minutes

— 

Il veut faire interdire aux poids lourds tout dépassement sur l'axe routier Nord-Sud alsacien. Dans un courrier adressé au préfet, dont le contenu a été rendu public vendredi, le président (UMP) de la région, Adrien Zeller, motive sa demande par « une décision que vient de prendre le ministre allemand des Transports. Celle-ci vise à étendre les zones autoroutières dans lesquelles il est interdit aux poids lourds de dépasser tout autre véhicule ». Cette nouvelle mesure devant toucher les autoroutes les plus fréquentées d'outre-Rhin, le président de la région craint un report sur les grands axes routiers alsaciens.

Pour Adrien Zeller, la mise en oeuvre depuis 2005 en Allemagne de la « LKW-Maut », une taxe sur les plus de 12 tonnes, a déjà entraîné une hausse « massive du trafic ». Le patron de la région se dit donc favorable à la création d'un péage similaire en Alsace pour rééquilibrer le trafic entre les deux rives du Rhin (lire ci-dessous).

Dans un contexte économique tendu, notamment en raison de la hausse du prix du carburant, de telles initiatives ne sont pas bien vues par les professionnels de la route. Opposé à toute nouvelle taxe, Gérard Klinzing, président de l'Union régionale du transport d'Alsace (Urta), estime en outre qu'avant d'interdire aux camions de dépasser, il faudrait « harmoniser les vitesses autorisées. En France, un convoi transportant des matières dangereuses roule sur autoroute à 80 km/h, contre 90 km/h pour les autres. Or, si chacun allait à la même allure, il n'y aurait plus lieu de se doubler ».