Le colis voiturage commence à carburer

P.W. - ©2008 20 minutes

— 

Une nouvelle forme de livraison économique pourrait faire un carton. Depuis deux semaines, trois Alsaciens animent une page Web de colis voiturage*. Son principe : mettre en relation une personne qui cherche à envoyer un paquet en France, avec un automobiliste qui serait prêt à le livrer. En échange, ce dernier, baptisé « messager », reçoit une somme préalablement négociée par mail avec l'expéditeur. Le concept aurait déjà trouvé des adeptes. « Nous avons enregistré plus de 10 000 connexions sur le site, explique Jean-François Rey, à l'initiative de l'idée, et plus de 1 000 personnes se sont inscrites comme membres. » Une trentaine de colis auraient été transportés par ce biais en quinze jours, parmi lesquels une planche à voile, une machine à laver et une cheminée. Les raisons de ce succès : « Pour faire face à l'augmentation du prix de l'essence, les "messagers" souhaitent réduire le coût de leurs déplacements », précise Jean-François Rey. Et, le système permet aussi aux expéditeurs de réduire leurs frais d'envoi. Si le service est gratuit, il sera demandé une cotisation annuelle de 5 euros aux « messagers », à partir du 1er octobre. *www.colis-voiturage.com