La foire manque d'attraction

Philippe Wendling - ©2008 20 minutes

— 

La foire de la Saint-Jean ne semble toujours pas à la fête. Installée depuis le 21 juin face au jardin des Deux-Rives, elle peine à attirer les foules. L'an passé, les forains avaient pourtant déjà exprimé leur mécontentement quant à son emplacement. En 2006, « quand on nous a demandé de nous installer ici, nous n'avons rien dit parce que l'organisation du Tour de France et des travaux empêchaient que l'on reste au Wacken, expliquait hier Joël, propriétaire d'une grande roue. La deuxième année, on nous a dit que c'était transitoire et maintenant nous avons fléchi. » Alors que son attraction n'est en place que depuis une semaine, le forain a déjà cumulé plusieurs jours avec un chiffre d'affaires avoisinant les 50 euros. « Cela n'a plus rien d'une foire, c'est devenu une fête de quartier, déplore-t-il. Si nous restons ici, nous sommes appelés à crever ! » Avec nombre de ses collègues, il réclame une délocalisation sur un site « plus commercial » et mieux desservi par les transports en commun. « Il n'y a pas de trams pour venir ici, déplore Grégory, à la tête d'un manège de chaises volantes. Les jeunes qui n'ont pas de voiture et les personnes âgées ne peuvent donc pas venir. » Selon lui, pour relancer la foire, il faudrait l'installer en plein centre-ville. « Cela se fait en Allemagne, en Suisse et en Hollande. On ne peut donc pas dire que c'est impossible, souligne Grégory. Ce n'est pas propre à Strasbourg, mais ce n'est pas dans les moeurs en France. » Afin de trouver une solution pour 2009, une délégation de forains devrait rencontrer vendredi des représentants de la ville.