Strasbourg: Le futur quartier de la Coop va abriter plus de 400.000 pièces de musée

URBANISME Le chantier du futur quartier de la Coop, au cœur du projet urbain des Deux-Rives, s’attaque aux gros bâtiments. L’ancien magasin de stockage accueillera plus de 400.000 pièces de musée et même un espace pédagogique et de recherches…

Gilles Varela

— 

Le bâtiment de l'Union sociale dans le quartier de la Coop. Strasbourg le 06 novembre 2018 Lancer le diaporama
Le bâtiment de l'Union sociale dans le quartier de la Coop. Strasbourg le 06 novembre 2018 — G. Varela / 20 Minutes
  • « L’idée est de donner une seconde vie aux bâtiments industriels que nous avons tenus à conserver, et de rester le plus proche possible de leur usage d’origine », explique le 1er adjoint au maire.
  • Le bâtiment de 8.000 m2, appelé L’Union sociale, va accueillir le Pôle de conservation et d’études des musées de Strasbourg. 4.000 pièces de musée vont y être entreposées et étudiées, certaines exposées derrière six vitrines ouvertes au public.

La réhabilitation du futur quartier de la Coop au port du Rhin prend forme. Bâtiment après bâtiment, ce futur quartier, qui dispose aujourd’hui de plus de 50.000 m2 de bâti existant, devrait dans les deux années à venir accueillir ses premiers occupants. Riche par son architecture industrielle, le quartier, situé au cœur du projet urbain des Deux-Rives, est appelé à devenir un vrai morceau de ville, un quartier mixte où les fonctions se mélangent pour renouer avec l’esprit de la coopérative d’antan. Ateliers d’artistes, logements, bureaux, espaces de travail partagés, le quartier accordera une grande place à l’économie sociale et solidaire, la créativité, la formation, à l’artisanat…

Le bâtiment de la Cave à vins, dans le quartier de la Coop. Strasbourg le 06 novembre 2018.
Le bâtiment de la Cave à vins, dans le quartier de la Coop. Strasbourg le 06 novembre 2018. - G. Varela / 20 Minutes

Après l’implantation de quelques bureaux partagés, l’ouverture il y a une quinzaine de jours du café et espace d’exposition « Point Coop. Deux Rives », situé dans l’ancienne supérette Coop, les réhabilitations s’attaquent aux « gros bâtiments ». Comme celui appelé L’Union sociale. Un bâtiment vide depuis une quinzaine d’années : « L’idée est de donner une seconde vie aux bâtiments industriels que nous avons tenus à conserver, et de rester le plus proche possible de leur usage d’origine », a rappelé mardi le premier adjoint au maire Alain Fontanel lors d’une visite de chantier.

« Un lieu unique et original »

D’une surface de plus de 8.000 m2, cet ancien magasin de stockage va accueillir le Pôle de conservation et d’études des musées de la ville. Avec lui, 60 % des 700.000 pièces de musée, actuellement dispatchées dans une dizaine de lieux dans la ville vont être regroupées en seul bâtiment. Loin d’être un simple lieu de stockage, les riverains, les passants et les visiteurs pourront profiter de certaines pièces de musée qui seront visibles depuis six grandes vitrines.

Le lieu va également accueillir un espace pédagogique et des ateliers pour la gestion et l’étude scientifique des œuvres. « Ce qui en fera un lieu original et unique en France et pas un seulement un bunker de stockage, comme c’est le cas la plupart du temps, un douzième musée dans la ville », souligne Paul Lang, le tout nouveau directeur des musées de Strasbourg. Pour cela, la terrasse actuelle est en chantier afin d’être surélevée, avec un toit qui sera posé sur une charpente métallique lourde de 120 tonnes.

Mise en place de la charpente métallique pour surélever le bâtiment de l'Union sociale dans le quartier de la Coop. Strasbourg le 06 novembre 2018
Mise en place de la charpente métallique pour surélever le bâtiment de l'Union sociale dans le quartier de la Coop. Strasbourg le 06 novembre 2018 - G. Varela / 20 Minutes

Ce nouvel étage offrira une surface supplémentaire de 1.600 m2 et permettra d’installer un studio photo, des bureaux pour la recherche, mais aussi une salle de repos… Livraison du bâtiment, fin 2019. Année où sera livré également le bâtiment la Virgule, avec ses ateliers d’artistes et d’artisans sur près de 5.000 m2. En 2020, l’espace événementiel de la Cave à vins sur plus de 11.000 m2 accueillera des endroits de restauration et de loisirs, des bureaux. Puis fin 2024, le bâtiment dit Administration et ses 13.000 m2, permettra d’agrandir l’offre de logements et de bureaux. Une aubaine pour les 2.000 travailleurs et les 800 habitants attendus une fois le projet arrivé à son terme…