La Caisse d'Epargne Alsace en grève

- ©2008 20 minutes

— 

Des salariés des agences de la Caisse d'Epargne de la région ont fait grève hier à l'appel de la CFDT, de SUD et de FO, sur fond d'inquiétudes pour l'emploi. La direction prévoit en effet la suppression de 4 500 postes d'ici à 2012 sur un effectif total de 42 000 personnes. Mais surtout, « notre pouvoir d'achat baisse fortement et nous effectuons des heures supplémentaires non payées. Le tout accompagné d'une pression commerciale très forte qui se fait au détriment du contact avec le client », dénonce Jean-François Oberlen, délégué CFDT à la Caisse d'Epargne Alsace. Selon lui, la perte de pouvoir d'achat s'explique par un mode de calcul des primes salariales moins favorable que l'an passé. Sur les conditions de travail, Marion-Jacques Bergthold, membre du directoire de la Caisse d'Epargne d'Alsace, a assuré que « les commerciaux des agences allaient être dégagés de certaines tâches administratives, afin de libérer du temps qu'ils pourront consacrer au contact avec le client ».