Les universités récoltent des lauriers

L. M. - ©2008 20 minutes

— 

La sélection du campus universitaire de l'Esplanade pour bénéficier de la manne budgétaire allouée dans le cadre de l'Opération campus, a été saluée par de nombreuses réactions hier. Prévenu mercredi soir par un texto ministériel, le maire PS de Strasbourg, Roland Ries, s'est déclaré « très réjoui » de cette nouvelle. La ville estime que ce succès « doit beaucoup à la qualité du dossier de candidature réalisé par les présidents des universités et leurs équipes ». C'est aussi l'avis du député Armand Jung (PS), qui a plaidé le dossier à de nombreuses reprises auprès de la ministre de l'Education, Valérie Pécresse (UMP) : « C'est une chance historique de créer un pôle universitaire majeur en Europe et dans le monde en termes de qualité de l'enseignement et d'accueil des étudiants. ». L'ancienne maire UMP, Fabienne Keller, s'est dit elle aussi « très heureuse ». Précisant « être intervenue en amont sur le dossier », elle estime que la fusion des universités Marc-Bloch, Robert-Schuman et Louis-Pasteur, prévue le 1er janvier 2009, se trouve ainsi confortée. « C'est le fruit de quatre ans de travail, a pour sa part souligné la présidente de Robert-Schuman, Florence Benoît-Rohmer. Cela va notamment nous permettre d'humaniser le campus pour qu'il vive aussi en dehors des cours, en y développant des activités pour les étudiants ».