Retour en prison pour les ex-évadés de la maison d'arrêt de Colmar

CASE DÉPART Ils auront le temps de réfléchir à leur geste derrière les barreaux...

20 Minutes avec AFP

— 

Un couloir de prison (illustration)
Un couloir de prison (illustration) — UGO AMEZ/SIPA

Retour à la case prison. Les deux hommes qui s'étaient échappés dans la nuit de dimanche à lundi de la maison d'arrêt de Colmar avant d'être arrêtés mardi à Roubaix ont été condamnés jeudi pour évasion et renvoyés en prison.

Ces deux frères ont été transférés jeudi matin vers Colmar où ils ont été jugés en comparution immédiate pour évasion. Ils ont été condamnés à trois ans de prison supplémentaires avec mandat de dépôt. L'un des deux hommes sera désormais incarcéré à Strasbourg et l'autre à Épinal (Vosges), a précisé le parquet. 

Le père condamné pour complicité

Les deux détenus, qui purgeaient des peines de quatre et cinq ans pour des vols aggravés, s'étaient échappés par les toits de la prison particulièrement vétuste de Colmar, en descendant à l'aide de draps noués retrouvés à proximité de la maison d'arrêt.

Ils étaient parvenus à percer le plafond de leur cellule commune et leur évasion avait été constatée lundi matin à 6H30. Une peine d'un an de prison ferme, sans mandat de dépôt, a également été prononcée contre leur père, pour complicité.

Les deux frères ont expliqué à la barre qu'ils avaient eu l'idée tous les deux de cette évasion quand ils ont changé de cellule, rapporte France Bleu Alsace. Privé de parloir aussi pendant plusieurs mois pour l'un d'entre eux, il n'en pouvait plus de l'enfermement. Après des tests de solidité, ils ont vu que le plafond de leur cellule était vulnérable, ils ont alors percé le trou grâce à des morceaux de bois et des pieds de table. Puis ils sont passés par un câble de gaine, ils ont enlevé les tuiles du toit et réussi à se faufiler dans trente centimètres de trou.

 

>> A lire aussi : Colmar: Deux frères s'évadent de la maison d'arrêt par les toits

>> A lire aussi : Roubaix: Les deux évadés de la prison de Colmar arrêtés