Strasbourg: «Important incendie» dans la zone portuaire, les flammes maîtrisées

ACCIDENT Le sinistre, qui est survenu dans une usine de la société Soprema, a détruit plus de 3.000m² de bâtiments mais n'a fait aucune victime...

20 Minutes avec AFP

— 

Un incendie s'est déclaré dans un bâtiment de la société Soprema, le 19 juillet 2018.
Un incendie s'est déclaré dans un bâtiment de la société Soprema, le 19 juillet 2018. — Préfecture du Bas-Rhin

« Aucune victime n’est à déplorer » mais « 3.000 à 3.500 m² (de bâtiments) ont été détruits par les flammes », indique la préfecture. Un « important incendie » s’est déclaré jeudi soir dans la zone portuaire des rives du Rhin à Strasbourg, un mois et demi après l’explosion spectaculaire d’un silo à grains dans le même secteur. Jointe par 20 Minutes à 3h00 vendredi, la préfecture a confirmé que le sinistre était «maîtrisé». Les mesures de l’air n’ont « pas révélé de risque particulier ».

L’incendie, survenu à 21H50 dans les locaux de la société Soprema, a nécessité l’intervention de 66 engins et de 131 sapeurs pompiers. Un périmètre de sécurité a été déployé autour du site et des « évaluations sont en cours s’agissant des risques de pollutions éventuelles et des mesures préventives à mettre en oeuvre », a encore indiqué la préfecture.

Pas classé Seveso

Toujours selon les autorités préfectorales, l’établissement de la Soprema – société spécialisée dans l’étanchéité, l’isolation et la couverture – est « soumis à autorisation au titre des installations classées pour la protection de l’environnement (ICPE) mais n’est pas classé Seveso ». Selon elle, « des barrages mobiles sont installés sur le bassin attenant au site de Soprema afin de filtrer les éventuels éléments polluants issus des produits d’extinction ».

Le 7 juin, une explosion était survenue en pleine journée sur un autre site de la Soprema situé à Saint-Julien-du-Sault (Yonne) et classé « Seveso seuil haut ». Elle avait fait trois blessés dont deux graves. La veille, l’explosion d’un silo à grains avait secoué la zone portuaire de Strasbourg, faisant quatre blessés dont trois graves.

Mots-clés :