Alsace: La choucroute obtient son IGP, son label est désormais réservé aux producteurs locaux

GASTRONOMIE Afin de valoriser le travail des producteurs locaux selon un strict cahier des charges, la «choucroute d’Alsace» vient de recevoir une Indication géographique protégée (IGP) par la Commission européenne…

B.P. avec AFP

— 

La choucroute d'Alsace a désormais son IGP, et son appellation est réservée aux producteurs locaux.
La choucroute d'Alsace a désormais son IGP, et son appellation est réservée aux producteurs locaux. — Jackmac34 / Pixabay / Creative Commons.

La demande date de 1998. Exactement 20 ans plus tard, la «choucroute d'Alsace» vient de voir sa dénomination enregistrée dans le registre des appellations d’origine protégées et des indications d’origine protégées par la Commission européenne. En clair : le label « choucroute d’Alsace » est désormais réservé aux producteurs locaux grâce à cette Indication géographique protégée (IGP).

Selon l’annonce de la Commission européenne à l’AFP, cette identification récompense le savoir-faire traditionnel de la région qui cultive le chou depuis le Moyen-Age. « C’est un savoir-faire européen que nous mettons à l’honneur », s’est quant à elle réjouit l'eurodéputée alsacienne Anne Sander (Les Républicains) via son compte Twitter.

Un label pour valoriser la choucroute produite en Alsace

Seuls les producteurs locaux qui suivent le cahier des charges strict pour préparer le chou en choucroute (crue ou cuite) pourront obtenir le label « choucroute d’Alsace ». Selon l’Association pour la Valorisation de la Choucroute d’Alsace et Alsace Qualité, la région produit déjà 70 % de la choucroute du pays, et 20 % du marché européen.

« La choucroute produite en Alsace est fabriquée à base de chou cultivé en Alsace, et continue à respecter les techniques artisanales transmises de génération en génération », insistent les deux associations auprès de l’AFP. Comme elles, plusieurs producteurs locaux se réjouissent de l’IGP attendue pour valoriser leurs choucroutes.