Alsace: Haro sur les merguez à la Fête de la musique

SANDWICH ET MUSIQUE Merguez, saucisses et crêpes ne seront pas en vente partout dans les rues de la Fête de la musique…

A.I.

— 

Alsace: Haro sur les merguez à la Fête de la musique (Illustration)
Alsace: Haro sur les merguez à la Fête de la musique (Illustration) — jackmac34/Pixabay

Ecouter de la musique, c’est bien. Pouvoir le faire en croquant dans son sandwich merguez ou dans une  knack, c’est franchement mieux non ? Et pourtant, ce n’est pas si simple. En Alsace, des communes limitent voire interdisent la vente de nourriture chaude dans la rue pendant la Fête de la musique.

C’est le cas à Colmar, dans le Haut-Rhin. Les points de chauffe ne sont pas autorisés en extérieur dans la ville. Exit stands de merguez, saucisses ou crêpes. « Entre les groupes de musique et le public, il y a du monde dans les rues. Les gens pourraient se brûler, se cogner lors d’une bousculade. C’est une demande récurrente des pompiers, explique Yves Hemedinger, premier adjoint au maire de Colmar, rappelant que les bars et restaurants sont ouverts pour calmer les fringales. Et puis c’est la Fête de la musique, pas celle de la saucisse ou autre. »

Pour comparaison, à Strasbourg les points chauds en extérieur sont néanmoins autorisés, mais encadrés et doivent répondre à certaines conditions, indique-t-on à la ville.