VIDEO. Strasbourg: Le billet sans contact rechargeable arrive en station

TRANSPORTS Fini le ticket papier magnétique de la Compagnie des transports strasbourgeois, le billet sans contact rechargeable sera en vente à partir de lundi 19 mars...

Alexia Ighirri

— 

Strasbourg: Le billet sans contact rechargeable arrive en station
Strasbourg: Le billet sans contact rechargeable arrive en station — A. Ighirri / 20 Minutes
  • La compagnie des transports strasbourgeois (CTS) commercialise à partir du lundi 19 mars un billet sans contact rechargeable.
  • Ce nouveau support va remplacer le ticket papier magnétique, qui disparaîtra définitivement au 1er juillet sur le réseau de trams et bus strasbourgeois.

Terminus pour le ticket papier. La Compagnie des transports strasbourgeois (CTS) avait déjà annoncé la fin de son ticket magnétique, petit rectangulaire façon ticket de métro, au profit d’un billet sans contact. Parce que oui, petits malins, il faudra toujours acheter des titres de transports pour voyager dans les trams et bus du réseau.

Ce nouveau support – une carte plus grande rechargeable en carton avec une antenne à l’intérieur – sera commercialisé à partir du lundi 19 mars. Dans dix points de vente d’abord. Une liste qui s’allongera de dix points de vente supplémentaires chaque semaine, jusqu’à équiper tous les distributeurs en station et quelque 90 bureaux de tabac de l’agglomération.

Des recharges moins chères

Côté portefeuille, le billet sans contact sera vendu aux tarifs pratiqués aujourd’hui. En revanche, les titres rechargés sur cette même carte coûteront un peu moins chers : par exemple, un aller simple coûtera 1,70 euro au moment de l’achat avec la carte rechargeable, puis 1,60 euro la recharge. Et l’écart des prix sera respecté pour les autres titres.

Il sera possible de charger plusieurs types de titres : aller simple, aller-retour, trio, 24 h, carnet de dix… Qu’il suffit au final de badger sur le valideur comme une carte d’abonnement. Les titres ont une durée de validité illimitée… tant que la carte rechargeable n’est pas abîmée.

Des échanges possibles

Si le billet sans contact est mis en vente à partir de lundi, les deux systèmes (sans contact et papier donc) coexisteront jusqu’au 1er juillet, date à laquelle le petit ticket magnétique sera définitivement hors service. Il vous reste des anciens tickets magnétiques ? Vous pouvez les échanger contre des billets sans contact voire une Badgéo, à partir du 11 juin et jusqu’au 31 décembre à l’agence de la CTS.

« On imprime 13 millions de tickets par an, soit l’équivalent de 110 arbres, compare le président de la CTS Alain Fontanel. On a calculé qu’à trois rechargements, 77 arbres sont sauvés. » Voilà pour l’enjeu environnemental, auquel il faut ajouter celui de la fluidité dans la validation des titres, notamment dans les bus, et celui de l’obsolescence des valideurs. Et pour tout cela, la compagnie de transports a déboursé 10 millions d’euros.