VIDEO. A Strasbourg, il n'est jamais trop tôt ou trop tard pour parler de Noël

FIL ROUGE Dans la capitale alsacienne, il est vraiment question de Noël toute l’année…

Alexia Ighirri

— 

Strasbourg le 26 novembre 2017. Illustrations marché de Noël.
Strasbourg le 26 novembre 2017. Illustrations marché de Noël. — G. Varela / 20 Minutes

« Quand y’en a plus, y’en a encore ». Nous sommes le 24 janvier, la dinde est enfin digérée, et il est encore question de Noël à Strasbourg. De l’édition passée du marché de Noël, de projection sur celle à venir… Bref, Noël partout, répit nulle part.

Il y a quelques jours déjà, devant la presse, le maire de Strasbourg Roland Ries a émis le souhait de voir le dispositif de sécurité du marché de Noël –
 parfois jugé trop contraignant – être allégé à l’avenir.

Les candidatures ouvertes

Janvier, un poil trop tôt pour préparer la prochaine édition de l’opération « Strasbourg, capitale de Noël » ? Pensez-vous ! Depuis lundi, il est possible de déposer sa candidature pour participer au marché de Noël 2018. Et il ne faut pas tarder parce qu’il n’y aura pas d’emplacement commercial pour tout le monde.

Nicolas Reitter a aussi choisi ce début de semaine pour revenir sur l’un des épisodes marquants de Noël 2017: les mésaventures du grand sapin de la place Kléber cassé, fissuré, penché. Elles l’ont inspiré au point de réaliser un court-métrage à ce sujet, diffusé sur Internet.

Ce n’est pas près de s’arrêter tout de suite. Alors non, on ne sait pas encore à quel moment aura lieu le casting pour choisir le prochain Père Noël de la ville, mais le bilan officiel de l’édition 2017 doit être, lui, présenté ces prochains jours.