Strasbourg : Alarme attentat et filtrage, le dispositif de sécurité se déploie dans toutes les écoles de la ville

SECURITE Un dispositif pour renforcer la sécurité, déjà testé dans six établissements scolaires, va être déployé dans toutes les écoles de la ville…

Gilles Varela

— 

Illustration école. Le 19 06 06
Illustration école. Le 19 06 06 — G . VARELA / 20 MINUTES
  • Un dispositif visant à renforcer la sécurité dans les établissements scolaires de la ville va être mis en place.
  • Déjà expérimentés dans six écoles strasbourgeoises, une sirène « alarme attentat » mais aussi un système de visiophonie va équiper les 114 écoles d’ici à 2019.

Exit « l’ancienne philosophie des années 60-70 selon laquelle l’école était ouverte sur son quartier », faisait remarquer jeudi le maire Roland Ries lors d'un point presse sur la sécurité dans les écoles. Car l’heure est à la prévention, au filtrage, à la sécurité et donc au repli sur soi-même. Le glas a sonné pour les clôtures basses, les cours de récréation qui donnent sur la route… Pour preuve les nouveaux projets d’écoles à la Meinau ou à Koenigshoffen prévoient, comme l’architecture d’antan, d’encadrer la cour par les bâtiments. Une architecture qui protège les enfants…


Alerte et filtrage

Définie comme une des priorités depuis la rentrée 2016 et expérimentée dans six établissement scolaires, la sécurité au regard du risque « attentat intrusion » dans les écoles va être renforcée dans les 102 écoles strasbourgeoises qui ne sont pas encore dotées du nouveau dispositif. Un coût important pour la collectivité estimé à trois millions d’euros et qui sera voté lors du Conseil municipal ce lundi. « Au préalable, il a fallu effectuer un diagnostic précis des points de vulnérabilité des établissements scolaires de la ville », explique Françoise Buffet, adjointe au maire en charge de l’éducation. « Cela s’est fait en lien étroit avec les directions des écoles, la police, les responsables sécurité. »

>> A lire aussi : Comment renforcer les mesures de sécurité dans les écoles?

Aussi, avant la fin 2019, une sirène « alarme attentat », au son spécifique, reliée à la police, sera en place dans tous les établissements scolaires de Strasbourg. De plus un système de visiophonie va quant à lui permettre, non seulement d’offrir un nouveau confort, mais surtout de sécuriser les accès en dehors des horaires d’accueil des élèves. Un dispositif important, d’autant que les locaux des écoles sont destinés de plus en plus à des usages différents, notamment avec les temps périscolaires, médicaux, associatifs…

« Au-delà des technologies retenues, il a fallu également étudier les modalités de déclenchement de l’alarme, informer et former les enseignants », ajoute l’élue. Enfin, ces équipements s’accompagnent de l’actualisation des Plans particuliers de Mise en sûreté (PPMS) au risque attentat intrusion, avec notamment une « fiche réflexe » adaptée pour chaque établissement…