Strasbourg: Deux personnes sortant du local identitaire l'Arcadia interpellées pour des violences dans le tramway

FAITS DIVERS Deux hommes qui sortaient du local du Bastion Social de Strasbourg ont été interpellés samedi en fin d’après-midi, suspectés de violences commises dans le tramway. Ils sont convoqués devant le tribunal…

G.V.

— 

Voiture de police(Illustration).
Voiture de police(Illustration). — Olivier Aballain / 20 Minutes

Samedi, une manifestation contre l’Arcadia, bar identitaire du mouvement d'extrême droite le Bastion Social, rassemblait près de 400 personnes, dont des enseignants, des anarchistes, des collectifs Justice et Libertés, des membres du NPA, mais aussi des élus et des habitants du quartier de l’Esplanade, venus crier leur colère et leur opposition au local identitaire.

>> A lire aussi : Près de 400 personnes dans la rue contre l’ouverture d’un bar identitaire

Placés en garde à vue

La manifestation était depuis bien longtemps terminée, vers 18 heures, lorsque deux hommes alcoolisés, âgés de 32 et 44 ans, sortant de l’Arcadia, rapportent les Dernières Nouvelles d’Alsace, ont eu un différend avec un homme et une femme qui avaient participé auparavant à la manifestation contre l’Arcadia. Insultes, coups, un bonnet aurait été volé dans la bousculade par les deux suspects, nous indique la police. Le conducteur du tram est alors intervenu mais il aurait pris un coup par l’un des deux hommes.

Les forces de l’ordre sont intervenues rapidement et les deux agresseurs ont été placés en garde à vue dans la foulée. Cette dernière a été levée dimanche en milieu d’après-midi et ils sont convoqués devant le tribunal à une date qui leur a été communiquée. Les victimes ont déposé plainte pour violence et vol, précise la police. Les deux hommes affirment ne pas être membres du groupe identitaire.