Non, Montpellier n'est pas vraiment devant Strasbourg au classement des grandes villes de France

DEMOGRAPHIE D'après une récente étude de l'Insee sur la population des communes, Montpellier est désormais devant Strasbourg au nombre d'habitants, mais pas si l'on prend en compte l'ensemble des agglomérations...

B.P.

— 

La vue sur la ville de Strasbourg qui compte, avec l'ensemble de son aire urbaine, 461.101 habitants. Illustration
La vue sur la ville de Strasbourg qui compte, avec l'ensemble de son aire urbaine, 461.101 habitants. Illustration — A. Ighirri / 20 Minutes.

Le directeur régional de l’Insee dans le Grand Est a profité de l’habituel point de début d’année sur les évolutions de population pour recadrer les choses : non, Montpellier n’est pas vraiment passé devant Strasbourg au classement des villes de France. « Car l’analyse de la population d’une ville doit se faire à l’échelle urbaine », justifie Joël Creusat.

>> A lire aussi : Strasbourg n’est plus la 7e ville de France mais qui l'a doublée?

Et sur l’entièreté de l’agglomérat - l'unité urbaine dont parlent les statisticiens et officiellement définie avec ses couronnes périurbaines - que représentent ces deux villes, Strasbourg compte ainsi plutôt 461.101 habitants, contre 428.909 à Montpellier, selon les éléments de l’Insee datant de 2015 et officialisés en fin d’année 2017.

Montpellier et Strasbourg hors du Top 10 selon cette définition

Néanmoins, dans ce classement des plus grandes agglomérations françaises (en termes géographiques et pas politiques), plus question pour Montpellier et Strasbourg de parler de Top 10, puisque la capitale alsacienne ne prend que la 13e place avec ce calcul, contre la 15e pour la cité héraultaise, derrière Grenoble, Toulon, Douai-Lens ou Rouen.

>> A lire aussi : Strasbourg: Marché de Noël, démographie, cathédrale, promis la «lose» cesse en 2018

« A l’échelle des unités urbaines, c’est d’ailleurs la même chose pour Lyon (et ses 1.639.558 habitants) qui figure devant Marseille - Aix en Provence (et leurs 1.585.498 habitants), illustre encore Joël Creusat. Mais si on veut parler de ville aujourd’hui, il faut s’intéresser à l’ensemble continu de population dans ces agglomérats urbains. »

A l’avenir, Montpellier risque en tout de dépasser définitivement Strasbourg dans ces deux classements. La croissance de population de la ville située sur les bords de la Méditerranée est bien plus grande (1,87 %) que celle de la capitale alsacienne (0,49 %) située dans le Grand Est, une des deux régions françaises, avec Bourgogne-France-Comté, qui gagne le moins d’habitants.