Strasbourg: C'était quoi ce grand «boum» entendu ce matin?

BRUIT La « forte détonation » entendue ce matin dans le ciel strasbourgeois mais aussi aux alentours s’expliquerait par des avions qui ont franchi le mur du son…

G.V.

— 

Une voiture de police. Illustration.
Une voiture de police. Illustration. — FRED SCHEIBER

Un instant, la ville de Strasbourg se fige. L’ouïe tendue, livreurs, ouvriers, boulangers, employés de bureau, tout le monde essaye d’analyser si c’est une détonation, une explosion. Non. Les secondes s’égrènent. Aucun dégagement de fumée dans le ciel, pas de cris, pas de sirènes hurlantes… Mais les interrogations peuvent se lire sur toutes les lèvres.

Il était peu avant 10h, lorsqu’un grand « boum », a retenti. Difficile en ces temps qui courent, de ne pas penser au pire. Et il n’y a pas eu que dans le ciel Strasbourgeois que cela a été entendu, mais dans tous les quartiers alentours, dans un périmètre d’une quinzaine de kilomètres.

La police lève le voile

Et puis, la vie a repris. « Tu as entendu ? C’était quoi ? » Certains affirmant que cela provenait du centre-ville, d’autres d’un immeuble en construction quartier gare… Une question restée sans réponse jusqu’à ce que la police nationale, dans un tweet, annonce qu’il s’agit de manœuvres d’avions militaires et qu’ils auraient franchi le mur du son. Ouf. « Le plafond nuageux est bas. Cela a fait résonance, ce qui explique que cela a été entendu jusqu’à Mundolsheim [à 10 km au nord de Strasbourg] où un habitant nous a indiqué avoir au préalable entendu des bruits de moteurs d’avion de chasse », affirme la police. Voilà donc, il faudra trouver un autre sujet de discussion autour des machines à café ce matin. Et tout va bien.