Yves Le Tallec a des aspirations cantonales et municipales

P. W. - ©2008 20 minutes

— 

Il veut poursuivre son action à la Robertsau, au Tivoli, à la Cité de l'Ill et au Wacken. Conseiller général UMP depuis 2001, Yves Le Tallec est candidat à sa propre succession dans le canton de Strasbourg-5. Parmi ses priorités : la solidarité par l'action sociale et la protection de l'environnement. Deux préoccupations qu'il entend mener de front en tant que représentant du département mais aussi en tant qu'adjoint de quartier de la Robertsau, un poste qu'il occupe au sein de l'exécutif municipal sortant. C'est pourquoi il figure en 27e position sur la liste UMP-UPS menée par Fabienne Keller dans la course à la mairie. « Avec les deux casquettes, l'intervention du conseiller général devient plus complète », estime-t-il. Elles lui permettraient de mieux chapeauter certains dossiers, dont notamment celui de l'extension du réseau de tramway à la Robertsau, « seul moyen de désengorger » le quartier selon lui.