Merger mise sur la solidarité

P. W. - ©2008 20 minutes

— 

Il puise dans son handicap une force qu'il veut mettre au service des habitants du centre-ville. Tel est le message de Marc Merger, qui se présente aux cantonales dans le secteur Strasbourg-1. Victime d'un accident de la circulation en 1991, qui lui a fait perdre l'usage de ses jambes, il est depuis très actif dans le milieu associatif. Engagé pour la première fois en politique lors des législatives de 2007 sous l'étiquette du MoDem, sans renier son centrisme, il est aujourd'hui soutenu par l'UMP et l'UPS. « Parmi les prérogatives du conseiller général, le plus grand poste de dépense concerne la solidarité, explique-t-il. Dès lors, qui mieux que moi peut porter ses valeurs ? » Son credo : défendre l'égalité des chances quelles que soient les différences. Pour ce faire, il vise notamment à créer « des synergies entre la ville, la région et le département ».