Strasbourg: Après l’alerte à la bombe place Kléber, l’auteur de l’appel malveillant hospitalisé d’office

FAITS DIVERS Interpellé peu après l’alerte à la bombe place Kléber, vendredi soir, l’auteur du coup de fil rapidement identifié a été hospitalisé d’office après avoir tenu des propos incohérents…

B.P.

— 

Toute la place Kléber a été évacuée vendredi pendant plus de deux heures après un appel malveillant reçu par l'Agence France Presse, située dans la Maison rouge.
Toute la place Kléber a été évacuée vendredi pendant plus de deux heures après un appel malveillant reçu par l'Agence France Presse, située dans la Maison rouge. — 20 Minutes Strasbourg.

L’homme a été rapidement interpellé. Pendant que les démineurs intervenaient encore sur la place Kléber, bloquée pendant deux heures à Strasbourg vendredi soir à cause d’une alerte à la bombe, les policiers n’ont pas tardé à identifier l’auteur de l’appel malveillant vivant dans la rue du Faubourg-National, non loin.

>> A lire aussi : Strasbourg: La place Kléber évacuée après une alerte à la bombe, un homme interpellé

Ainsi que nous l’apprenaient les Dernières Nouvelles d’Alsace dès samedi, le sexagénaire aurait ensuite tenu des propos incohérents après avoir été placé en garde à vue, devant les policiers et un médecin. Si bien qu’après un examen psychiatrique, il a été hospitalisé d’office dans la foulée à Strasbourg.

Après un coup de fil menaçant aux journalistes de l’Agence France Presse (« Dégagez, vous avez une heure, sinon ça va péter »), dans la Maison rouge, vendredi à 18h30, les autorités ont fait évacuer la grande place strasbourgeoise, avant celle de l’Homme-de-fer et la rue du Faubourg-National. Un bouclage levé à partir de 20h30.