Strasbourg: A quoi ressemble un appartement dans une tour à énergie positive?

URBANISME Visite de la tour Elithis Danube, la première tour de logements au monde sans facture énergétique, qui a été bâtie dans la capitale alsacienne...

Alexia Ighirri

— 

La tour Elithis à Strasbourg est la première de logements à énergie positive au monde.
La tour Elithis à Strasbourg est la première de logements à énergie positive au monde. — XTU Architects
  • 20 Minutes a visité la tour à énergie positive Elithis Danube à Strasbourg.
  • Il s'agit de la première tour de logements au monde sans facture énergétique.
  • Coach virtuel ou prime de bon comportement, à quoi ressemblera la vie de locataire dans cette tour strasbourgeoise particulière?

Vous avez peut-être vu cette tour d’une cinquantaine de mètres s’immiscer dans la vue panoramique de Strasbourg depuis votre balcon. Ou bien faire de l’ombreà l’arrêt de tram Winston-Churchill, à côté duquel elle a été érigée.

La tour Elithis Danube, puisque c’est bien d’elle dont on parle, n’a pas que la particularité d’en imposer visuellement. Elle est une tour à énergie positive. Précisons : la première tour de logements au monde sans facture énergétique.

L’objectif ? Une facture énergétique de zéro euro

On aurait pu vous parler de tous les éléments techniques liés à la construction d’un tel bâtiment. Mais on risquait de vous assommer avec une série de chiffres en kilowatts, euros ou pourcentages, en vous parlant de labels environnementaux ou encore de système de ventilation hybride, intelligent et économe. Cela relève davantage du travail de l’ombre du groupe Elithis et du cabinet d’architectes XTU.

Il faut surtout retenir que tout a été pensé et, parfois même, astucieusement réalisé pour s’approcher d’une facture énergétique de zéro euro. Grâce à une tour, qui produit plus que ce qu’elle consomme, à la balance carbone positive.

La consommation d’énergie de ses habitants sera donc couverte et dépassée par la fabrication d’énergie renouvelable. Du coup, les 63 logements de cette tour, tous mis à la location, sont-ils si particuliers ? Au premier abord, les appartements ont la même apparence que d’autres dans des résidences neuves. A quelques détails et initiatives près.

>> A lire aussi : La tour à énergie positive Elithis de Strasbourg comme laboratoire de l'habitat du futur

Il y a de grandes baies vitrées et des panneaux solaires. On ne voit que ces grandes baies vitrées lorsqu’on entre dans le séjour. Et elles ne sont pas là que pour la vue, sublime évidemment au 16e étage de l’immeuble. Le but est d’utiliser les énergies gratuites comme la lumière naturelle et le rayonnement solaire, grâce à la densité des ouvertures vitrées : 27 % de la surface habitable, avec pour les logements sud des baies ouvrantes de 7,50 m x 2,50 m donnant la sensation de bénéficier d’un séjour balcon. Le tout entrecoupé de capteurs photovoltaïques. Sur la façade, se fondant dans le graphisme de la tour.

Il y a un coach virtuel. Chaque appartement est livré avec une tablette. Pas pour jouer à Candy Crush (il serait d’ailleurs temps de décrocher, vous ne croyez pas ?), mais pour suivre les conseils d’Alad’hun. Parce que la domotique  c’est bien, mais un suivi et des conseils personnalisés en temps réel, c’est mieux. Alad’hun, c’est le nom de ce petit ours aux airs de génie de l’économie d’énergie. Un coach virtuel qui, selon le profil et la volonté du locataire, va lui envoyer un certain nombre de notifications lorsqu’il détecte une utilisation du logement peu optimale. Comme chauffer son appartement à 22°C quand on a les fenêtres ouvertes.

Le coach virtuel Alad'Hun vient en aide au locataire grâce à des donnes collectées en temps réel.
Le coach virtuel Alad'Hun vient en aide au locataire grâce à des donnes collectées en temps réel. - A. Ighirri / 20 Minutes

Il y a une prime de bonne conduite. Là encore, l’initiative est unique en son genre. Elithis propose de reverser une prime au locataire selon son comportement en termes de consommation d’énergie. Une « prime d’encouragement aux usages vertueux de l’énergie » expérimentée pendant six ans auprès des foyers qui amélioreront leur budget énergie jusqu’à obtenir une facture inférieure à zéro euro et se retrouver avec une recette plutôt qu’une charge à la fin du mois. Calculée au quotidien par coach Alad’hun, la prime sera alors reversée en Stück. Mais si, vous savez, la monnaie locale complémentaire de Strasbourg.

Tarifs de location. Les 63 logements de la tour Elithis, habitables en janvier 2018, sont à louer selon les prix moyens suivants : 620 euros par mois un deux-pièces (T2) de 42m²; 981 euros le T3 de 77 m²; 1.134 euros le T4 de 90 m².