Le brameur Pierre Schmidt en pleine action dans son jardin, à Breuschwickersheim.
Le brameur Pierre Schmidt en pleine action dans son jardin, à Breuschwickersheim. — B. Poussard / 20 Minutes.

NATURE

VIDEO. Alsace: Un cours d'imitation de brame du cerf avec un champion, avant la saison des amours

Brameur depuis son adolescence, Pierre Schmidt a pu photographier et même discuter avec de nombreux cerfs grâce à son imitation des raires de celui que l’on appelle parfois le roi de la forêt…

  • La cinquième édition des championnats de France d’imitation du brame du cerf a lieu en Moselle, au parc de Sainte-Croix, ce dimanche 10 septembre.
  • Deux fois médaillé de bronze, l’Alsacien Pierre Schmidt, ancien photographe animalier devenu chasseur, s’entraîne toute l’année.

On se croirait presque sur les hauteurs du massif des Vosges, un soir de la fin du mois de septembre. Pourtant, pas de cerf à l’horizon. A  Breuschwickersheim, dans la plaine d’Alsace, Pierre Schmidt, debout, imite le brame. Et le son impressionne. Grave, rauque, le bruit vient du fond de son ventre. Puis de la vibration de ses cordes vocales.

>> A lire aussi : Lorraine: Qui sera le meilleur brameur?

Pour moduler le son, le commercial de 57 ans utilise une sorte de bout de bois, un outil qui lui a permis d’aller jusqu’en Hongrie pour participer aux championnats d’Europe d’imitation du brame du cerf. S’il s’entraîne maintenant toute l’année pour ça, Pierre Schmidt pratique depuis bien plus longtemps, en bon amoureux du cerf qu’il est.

Imiter le brame pour en faire des photos, à l’adolescence

Originaire, non loin, de la vallée de la Bruche connue pour ses forêts, ce passionné de nature s’est mis, dès l’adolescence, à la photo animalière. Avec, bien vite, une attirance pour le cerf. « C’est le gibier le plus majestueux de nos forêts, raconte-t-il. Mais il est très dur à observer, parce qu’il est méfiant et que ses sens sont très développés. »

>> A lire aussi : Sarthe: Des routes fermées à double tour en raison du brame des cerfs

La seule saison où l’homme peut l’entendre, voire le croiser, c’est celle des amours avec les biches. Au tout début de l’automne, imiter ce brame peut donc permettre de l’attirer. Et depuis près de 40 ans, Pierre Schmidt amplifie son cri avec un rouleau de PVC bricolé, après de vaines tentatives avec un magnétophone ou un sceau.

Pierre Schmidt dispose de deux objets pour amplifier sa propre imitation du brame du cerf, en foret ou en compétition, un PVC et un en bois.
Pierre Schmidt dispose de deux objets pour amplifier sa propre imitation du brame du cerf, en foret ou en compétition, un PVC et un en bois. - B. Poussard / 20 Minutes.

Des discussions et des tête-à-tête avec des cerfs vosgiens

A force de passer des jours et des nuits à l’écouter, il a appris à reproduire les différents cris du cerf. En septembre 2016, l’Alsacien a vécu deux nouveaux drôles de tête-à-tête. « Je monte sur un mirador (car il s’est déjà fait charger) et, si je n’entends rien, je lance un premier raire (autre nom du cri) et j’attends… Jusqu’à avoir une réponse », décrit-il.

Avec les années, il est aussi devenu chasseur. « Je ne suis pas un gros mangeur de viande mais j’aime manger de la bonne viande, saine, et je pense que je m’y suis mis après le scandale de la vache folle », justifie-t-il. Il chasse du sanglier, du chevreuil ou, plus rarement, du cerf : « Mais je ne leur tire jamais dessus si un dialogue s’établit. »

Le cinquième championnat de France d’imitation à Sainte-Croix

Un peu plus loin, Pierre Schmidt a découvert par hasard les compétitions d’imitation du brame lors d’une visite en famille au parc animalier de Sainte-Croix, monté en 80 en Moselle autour des cerfs et des loups. Deux fois troisième depuis, il participera ce dimanche au cinquième championnat de France, douzième pays d’Europe à s’y mettre.

Pierre Schmidt est un ancien photographe animalier passé à la chasse, mais jamais sur les cerfs lorsqu'il communique avec eux.
Pierre Schmidt est un ancien photographe animalier passé à la chasse, mais jamais sur les cerfs lorsqu'il communique avec eux. - B. Poussard / 20 Minutes.

« On l’a découvert en Allemagne, raconte Clément Leroux, directeur communication du parc qui attend 150 spectateurs. C’est spectaculaire et ça correspond à nos animations. » Plutôt venus de l’Est (en Europe comme en France), les participants doivent imiter plusieurs raires (de présence ou de poursuite, par exemple), devant un jury à l’aveugle.

>> A lire aussi : Moselle: Rhodes, capitale européenne de l'imitation du brame du cerf en 2017

La population des cerfs en diminution, le brame se fait rare

Tous issus du monde de la forêt, voire de la chasse, la dizaine de spécialistes français en compétition ce week-end n’est pour autant pas sûre de communiquer avec un cerf dans les semaines à venir. « La population des biches, comme des cervidés, est en baisse, raconte Pierre Schmidt. Le brame se fait rare. Nous sommes confrontés à un problème. »

Le son du brameur de cerf vient du ventre, mais il est issu de la vibration des cordes vocales.
Le son du brameur de cerf vient du ventre, mais il est issu de la vibration des cordes vocales. - B. Poussard / 20 Minutes.

« L’Office national des forêts continue de développer la culture de pins et épicéas, où rien ne pousse en dessous pour le gibier. Et on demande aux chasseurs de tuer de plus en plus de biches. Mais mon plaisir, c’est d’abord d’observer. » Si bien que, cette année, il ne posera plus deux semaines de vacances, comme avant, à cette période…