Meurthe-et-Moselle: A cause des algues, baignade interdite jusqu'à la fin de l'été au lac du Grand Bleu à Pont-à-Mousson

TOURISME Interdit de baignade depuis fin juillet, le plan d’eau du Grand Bleu à Pont-à-Mousson le restera à cause d’un taux trop important de bactéries qui proviennent des algues…

Bruno Poussard
— 
La baignade est interdite à cause de toxines issues de bactéries produites par les algues du lac. Illustration
La baignade est interdite à cause de toxines issues de bactéries produites par les algues du lac. Illustration — Photo Pixabay / Creative Commons.

La sécheresse n’a visiblement rien arrangé. Interdit à la baignade depuis fin juillet, le plan d’eau du Grand Bleu à Pont-à-Mousson, en Meurthe-et-Moselle, le restera finalement jusqu’à la fin de la saison, d’après France Bleu Lorraine Nord, alors qu’il devait être surveillé jusqu’au 31 août.

Des toxines venues des cyanobactéries issues des algues

Devant un trop important taux de cyanobactéries (à l’origine de toxines) qui proviennent des algues, la municipalité de la ville lorraine a été forcée de prendre la décision après avoir utilisé différentes techniques sans toutefois parvenir à le réduire, selon nos confrères.

La radio locale précise que les abords du plan d’eau restent quant à eux accessibles, citant la ville de Pont-à-Mousson. Au lac de la plaine, à Pierre-Percée, également en Meurthe-et-Moselle, l’interdiction de baignade court également jusqu’à la fin du mois d’août, à cause d’autres bactéries.