Meuse: Un motard a été flashé à 240 km/h sur la RN4

FAIST DIVERS Les gendarmes lui ont retiré son permis...

Julie Goujon

— 

Les gendarmes ont réussi à l'intercepter à un feu rouge. (Illustration)
Les gendarmes ont réussi à l'intercepter à un feu rouge. (Illustration) — C. Allain / APEI / 20 Minutes

Il était 17h40, dimanche, quand un motard de Guerpont, dans la Meuse, a été flashé par un radar embarqué, à 240 km/h, a rapportéL’Est Républicain. Il a été arrêté un peu plus loin, à un feu rouge.

>> A lire aussi : Une mamie insomniaque de 79 ans flashée en Porsche à 238 km/h, en Belgique

Le motard arrivait à hauteur de Stainville, sur la RN4, lorsque le radar de la brigade motorisée de Bar-le-Duc est tombée sur lui. A bord de sa Honda, l’individu roulait à 240 km/h au lieu de 110, soit 130 km/h au-dessus de la vitesse réglementaire. Les gendarmes n’ont retenu que 228 km/h. Alors que le pilote continuait sa route, la brigade, quant à elle, a prévenu une patrouille, postée en contrôle de l’autre côté de la route, un peu plus loin.

« Comme un bruit de fusée »

A nos confrères, les agents ont raconté avoir entendu « comme un bruit de fusée » qui s’estompait, avant de se rendre compte que le chauffard était sorti de la RN4, via la sortie allant vers le centre-ville de Ligny-en-Barois. Ils sont parvenus à l’interpeller dans la ville, alors qu’il patientait à un feu rouge.

Le motard a reconnu les faits et s’est vu retirer son permis de conduire. Âgé de 28 ans, l’homme sera convoqué au tribunal. Il risque l’annulation de son permis de conduire, une amende pouvant aller jusqu’à 1500 euros et la confiscation pure et simple de sa moto.