Strasbourg: Pour que la baignade ne tourne pas au drame, voici ce qui est autorisé (ou pas)

LOISIRS Pour que la baignade reste un plaisir et ne vire pas au drame, l’Eurométropole a mis en place toute une batterie d’interdictions et de recommandations bien souvent trop ignorées du grand public…

Gilles Varela

— 

Baignade au plan d'eau de la Hardt (Gravière de la Vigie) le 17 juillet à Strabourg
Baignade au plan d'eau de la Hardt (Gravière de la Vigie) le 17 juillet à Strabourg — G. Varela / 20 Minutes
  • Maîtres nageurs et équipes de surveillance assurent vos baignades dans les zones surveillées
  • Des interdictions et des recommandations sont données en bordure des plans d’eau de la région pour se baigner en toute tranquillité

Avant de se faire plaisir par ses fortes chaleurs et de se précipiter dans les gravières pour se baigner, mieux vaut connaître les quelques interdictions ou recommandations, parfois méconnues, souvent ignorées, mises en place sur les plages aménagées qui bordent Strasbourg.

Risque-t-on de recevoir un PV parce que l’on se baigne en dehors d’une zone de baignade surveillée ? Peut-on boire une petite bière sous son parasol ? Faire du Paddle board au milieu des baigneurs ? Autant de questions anticipées par l’Eurométropole qui, au vu du succès grandissant des plans d’eau de la région, met les moyens humains et matériels pour que l’été ne tourne pas au drame.

Baignade au plan d'eau de la Hardt (Gravière de la Vigie) le 17 juillet à Strabourg
Baignade au plan d'eau de la Hardt (Gravière de la Vigie) le 17 juillet à Strabourg - G. Varela / 20 Minutes

 

Des interdictions et des tolérances

Dès votre arrivée, des agents de sécurité discrets veillent sur vous… mais sont attentifs pour savoir si vous remplissez, à minima, les conditions pour accéder à la plage. Alors pas la peine de rouler avec votre VTT jusqu’à l’eau. Les vélos sont interdits, un baigneur pourrait tomber dessus et se blesser. Et les interdictions, il y en a bien d’autres, signalées sur des panneaux placés sur les points d’entrées et stratégiques de la gravière. Sont interdits notamment les animaux de tous poils, les boissons alcoolisées, les objets en verre, d’écouter de la musique (sans casque), mais aussi de camper. Pour les activités nautiques sans moteur (Paddle Board, bateaux pneumatiques…), ils sont tolérés, en dehors des zones de baignades.

Baignade au plan d'eau de la Hardt (Gravière de la Vigie) le 17 juillet à Strabourg
Baignade au plan d'eau de la Hardt (Gravière de la Vigie) le 17 juillet à Strabourg - G. Varela / 20 Minutes

Côté vêtements, venez comme vous voulez. A la différence des piscines, les shorts de bains sont autorisés. Si vous voulez vous baigner avec votre manteau ou bien un burkini, faites-vous plaisir. Tout au plus, les maîtres nageurs viendront vous rappeler que de se baigner avec des vêtements peut-être dangereux car ils sont lourds une fois mouillés. Mais pas de polémique sur le burkini, soyez tranquille.  Il n’y a pas d’interdiction : « une situation à laquelle nous n’avons pas été tellement confrontés », relève le responsable du service piscines de l’Eurométropole, Alexis Baye.

>> A lire aussi : Strasbourg : C’est l’heure de la baignade, mais les eaux sont-elles propres ?

Une baignade sous surveillance

L’équipe des maîtres nageurs de l’Eurométropole est au taquet. Généralement trois le matin et cinq l’après-midi, comme cela est le cas à la Vigie. Mais attention, ils ne surveillent que la zone balisée, une centaine de mètres le long de la plage comme au lac Achard, matérialisée par des bouées. Une zone dont ils sont responsables. En dehors de celle-ci, c’est à vos risques et périls. Car le danger existe, rappelle Eric Mainfroy, chef d’équipe des maîtres-nageurs, en place à la Vigie depuis 20 ans. « Il y a des trous jusqu’à 10 mètres de profondeur et ça descend vite. » Pour preuve, deux noyades ont été enregistrées l’été dernier : un homme de 27 ans, victime d’un malaise cardiaque, a pu être sauvé à temps, ce qui ne fut pas le cas d’un jeune Afghan qui ne savait pas nager et qui s’était, lui aussi, aventuré en dehors du périmètre surveillé.

Panneau avertissement à la gravière du Lac Archard. Strasbourg le 17 juillet 2017.
Panneau avertissement à la gravière du Lac Archard. Strasbourg le 17 juillet 2017. - G. Varela / 20 Minutes

Pourtant, ne pas se baigner dans la zone autorisée semble être un sport local, comme 20 Minutes a pu le constater lundi. Sous les panneaux d’interdiction, pourtant explicites avec leurs pictogrammes, nombreux étaient les parents et leurs enfants qui n’avaient cure de ces avertissements. « Trop de monde dans la zone surveillée, nous protégeons et surveillons nous-mêmes les petits, tout à côté de nous », sont les réponses les plus souvent avancées. Quant à un PV pour les réfractaires ? La question fait sourire les autorités présentes. Les forces de l’ordre ont autre chose à faire que de sanctionner les baigneurs en infraction. Mais nous favorisons la prévention. Mais cela reste sous la responsabilité des contrevenants » assure Claude Froehly, vice président de l’Eurométropole.

Baignade au plan d'eau de la Hardt (Gravière de la Vigie) le 17 juillet à Strabourg
Baignade au plan d'eau de la Hardt (Gravière de la Vigie) le 17 juillet à Strabourg - G. Varela / 20 Minutes