Strasbourg: L'organisation compliquée de l'hommage à l'ex-chancelier allemand Helmut Kohl

UNION EUROPENNE En plus des déplacements des nombreux chefs d’Etats à sécuriser entre l’aéroport et le Parlement européen, les organisateurs de la cérémonie doivent faire face à d’autres difficultés…

Bruno Poussard

— 

Le cercueil d'Helmut Kohl doit arriver samedi matin par le Rhin, pour rejoindre le Parlement européen de Strasbourg où aura lieu la cérémonie d'hommage.
Le cercueil d'Helmut Kohl doit arriver samedi matin par le Rhin, pour rejoindre le Parlement européen de Strasbourg où aura lieu la cérémonie d'hommage. — Maurizio Gambarini / DPA / AFP
  • Quinze jours après le décès d’Helmut Kohl, une cérémonie d’hommage à l’ancien chancelier allemand se tient ce samedi au Parlement européen de Strasbourg
  • Au-delà de la monstrueuse sécurisation nécessaire, l’événement a été compliqué par les vœux de la seconde épouse de l’ex-chancelier et de la ville de Kehl

Le cercueil d’Helmut Kohl arrivera samedi matin par le Rhin, quelques heures avant la cérémonie européenne d’hommage à l’ancien chancelier allemand décédé le 16 juin à 87 ans. Finalement confirmé le mercredi 21 juin, l’événement au Parlement européen – fermé au public – a dû être organisé en moins de dix jours. Pas si facile, d’ailleurs, sur plusieurs points…

>> A lire aussi : Clinton, Macron et Merkel sont attendus à Strasbourg pour l'hommage à Helmut Kohl

Les pressions de l’épouse du défunt. Ce 1er juillet, de très nombreux chefs d’Etats, d’Europe et d’ailleurs, feront le déplacement à Strasbourg. Le président Emmanuel Macron et la chancelière Angela Merkel en tête. Pas au goût de tout le monde, et surtout pas de sa seconde épouse de l’ancien chancelier, en poste de 1982 à 1998.

D’après Le Canard enchaîné de ce mercredi, Maike Kohl-Richter a refusé des funérailles nationales à Berlin, dans l’Allemagne d’ Angela Merkel (qui n’avait pas soutenu Helmut Kohl, dans son parti, lors d’une affaire en 2000), avant de tenter d’écarter la chancelière du Parlement européen. Heureusement, le président de la Commission européenne, Jean-Claude Juncker, a rattrapé ça.

Une mairie de Kehl pas pressée pour la passerelle. En guise d’un autre hommage, dès lundi, le conseil municipal de Strasbourg a accepté de donner le nom d’Helmut Kohl à la symbolique passerelle des Deux-Rives, au-dessus du Rhin. La ville se voyait d’ailleurs bien organiser un autre événement pour inaugurer la nouvelle dénomination, samedi.

>> A lire aussi : Une passerelle au-dessus du Rhin bientôt au nom d'Helmut Kohl

Mais la cité voisine de Kehl, à qui appartient l’autre moitié du pont, n’est pas pressée. L’idée strasbourgeoise serait arrivée trop tard pour être inscrite à l’ordre du jour du conseil municipal allemand, mercredi. Il faudra donc attendre. En même temps, Helmut Kohl « n’est même pas encore enterré », insiste le maire Toni Vedrano aux Dernières Nouvelles d’Alsace.

Une ville en partie bloquée une partie de la journée. Les élus strasbourgeois l’ont d’emblée précisé : les arrêtés municipaux sont susceptibles d’évoluer jusqu’à la dernière minute, preuve des galères d’organisation. D’ énormes perturbations sont attendues samedi avec la nécessaire sécurité autour des déplacements des dirigeants mondiaux.

>> A lire aussi : Suivez le guide pour circuler dans Strasbourg sans stress pendant la cérémonie d'hommage à Helmut Kohl

Avec plus de 2.000 policiers en renfort, le quartier du Wacken sera particulièrement touché, avec des interdictions de stationnement dès 12h ce vendredi, puis de circulation de 6h à 16h ce samedi. Puis avec des rues qui seront même bloquées, par moments, aux piétons et cyclistes. L’aéroport, l’autoroute ou les frontières seront aussi impactés.