Alsace: Une ancienne militaire de 19 ans accuse ses chefs de harcèlement et porte plainte

FAITS DIVERS Ancienne militaire au sein du régiment d’Oberhoffen en Alsace, une femme de 19 ans désormais renvoyée accuse ses chefs de harcèlement moral et sexuel…

B.P.
— 
Les faits décrits par la jeune femme se seraient produits sur le camp de Bitche, dans le nord de l'Alsace.
Les faits décrits par la jeune femme se seraient produits sur le camp de Bitche, dans le nord de l'Alsace. — Capture d'écran / Google Street View.

Publié le 23 mai sur Facebook, son témoignage a déjà été partagé plus de 3.200 fois. Relayé par la chaîne La 1ère en début de semaine puis par la radio France Bleu Alsace ce jeudi, il contient des accusations de harcèlement de la part de ses chefs.

Engagée dans l’armée en mai 2016 

Ancienne membre du camp de Bitche (Moselle) dépendant du régiment d'Oberhoffen dans le nord de l’Alsace, la jeune femme de 19 ans engagée dans l’armée en mai 2016 écrit notamment avoir été « reluquée » par un gradé pendant qu’elle se changeait après avoir « marché au pas dans un lac à 3h du mat ».

D’origine guadeloupéenne, l’ex-militaire raconte aussi ensuite la réception de « menaces de mort de (s)es supérieurs ». Une dépression, une formation ratée et une grave blessure plus tard, elle déclare enfin avoir été « virée » : « Je me retrouve à la rue comme un chien avec un genou foutu. »

Ainsi qu’elle le précise à France Bleu Alsace, la jeune femme a porté plainte au commissariat de Haguenau pour harcèlement moral et sexuel. Si cette dernière a été classée sans suite, l’ancienne militaire ne compte pas s’arrêter là. L’armée n’a en revanche pas répondu aux sollicitations de nos confrères.