Football: Le calendrier de la Ligue 1 dévoilé, les dates à cocher pour le Racing club de Strasbourg

SPORT Paris, Monaco, sans oublier le derby contre Metz... Strasbourgeois, sortez vos agendas, le calendrier du championnat de France a été dévoilé jeudi...

Alexia Ighirri

— 

Football: Le calendrier de la Ligue 1 dévoilé, les dates à cocher pour le Racing club de Strasbourg (Archives)
Football: Le calendrier de la Ligue 1 dévoilé, les dates à cocher pour le Racing club de Strasbourg (Archives) — Bruno Poussard / 20 Minutes
  • Le calendrier du championnat de France de Ligue 1 a été dévoilé ce jeudi.
  • Promu en première division, le Racing club de Strasbourg est désormais fixé sur sa saison.
  • Le Racing se déplacera à Lyon pour la première journée de championnat.

Mine de rien, Strasbourg en Ligue 1, ça commence à se concrétiser. Son mercato débloqué avec l’annonce d’une première recrue lundi, ses comptes validés par la DNCG (aka le gendarme financier du foot français) mardi, le Racing connaît désormais son calendrier pour son retour en première division. Celui-ci a été dévoilé jeudi.

>> A lire aussi: La première recrue du Racing club de Strasbourg, Kenny Lala, inspire les internautes

Le promu alsacien disputera son premier match à Lyon le 5 août.
Alors, la plupart des supporters noteront toutes les dates dans leur agenda et un certain nombre suivront l’équipe dans ses matches à l’extérieur.

>> A lire aussi: Il fait neuf fois le tour de la Terre pour le Racing club de Strasbourg

20 Minutes suivra tout ça avec attention, mais a tout de même souhaité mettre en avant quelques dates clés de la saison.

Le derby contre Metz. Il était attendu, réclamé, et un certain nombre de supporters s’excitaient déjà à l’idée de retrouver le derby de l’Est en Ligue 1, la montée à peine validée. Le nord-est est-il bleu, est-il grenat ? Premier acte de cette affiche bouillante : le 20 décembre au Saint-Symphorien Rendez-vous au stade de la Meinau pour le match retour le 1er avril (non, pas de blague).

Le champion à la Meinau. C’est toujours une date à retenir : la réception du champion en titre. Surtout quand il s’agit de Monaco, une équipe qui avec ses Falcao et Mbappé nous a tellement emballés la saison dernière. Ce sera le 10 mars.

Opposition dans les tribunes à Saint-Etienne. On aurait pu choisir que des matches à domicile, mais pourquoi se priver de rencontres à l’extérieur après tout (Quoi ? Des interdictions de déplacement ?)… Il faut dire qu’on se réjouit tellement de voir les footballeurs strasbourgeois fouler la pelouse de grands stades français et d’entendre leurs bruyants supporters se frotter à d’autres tribunes tout aussi chaudes que celles de la Meinau (hormis Lens, c’était un peu compliqué de trouver des grosses ambiances en Ligue 2). On a donc choisi l’un des meilleurs publics de Ligue 1, celui de Saint-Etienne, et on donne donc rendez-vous aux supporters strasbourgeois dans le parcage visiteur le 25 novembre.

>> A lire aussi: «Chers supporters du Racing club de Strasbourg», notre hommage à l'un des meilleurs publics de France

Les stars parisiennes à Strasbourg. C’est la crainte des plus fervents supporters du Racing : voir la Meinau se remplir pour la venue du PSG par des spectateurs venus davantage voir Cavani à l’œuvre. Reste que la réception des stars parisiennes est un événement pour le club alsacien qui évoluait encore en National il y a deux ans. Ce sera le 2 décembre. Et Marquinhos pourra découvrir le plus beau des marchés de Noël.

Le match pour irréductibles. Il risque d’y avoir du monde à la Meinau en début de saison. Mais parce que la Ligue 1 ce n’est pas que des stars du foot, des après-midi ensoleillées et des victoires à chaque match, on ira voir les plus fanatiques des supporters alsaciens (vous savez ceux qui restent fidèles malgré les résultats et qui n’ont pas peur d’un -10°C un samedi soir) le 3 février contre Bordeaux par exemple.

La Der de la peur ? Si l’on suit les conseils de notre consœur de France Bleu Alsace, qui nous expliquait dans un article qu’avec le Racing tout se joue en fin de saison, on ajoute une petite croix au 19 mai (soit un an après avoir décroché la montée en Ligue 1), dernier match de championnat de Strasbourg sur la pelouse de Nantes.