A vélo, anticiper le « tourne à droite » peut coûter cher

- ©2008 20 minutes

— 

Une septuagénaire a été condamnée hier par le tribunal de police de Strasbourg à 90 euros d'amende pour avoir expérimenté par anticipation le « tourne à droite » pour les vélos. Elle s'est engagée dans la rue des Orphelins en tournant à droite depuis la rue de la Brigade-Alsace-Lorraine, sans respecter le feu. Il s'agit d'un des cinq carrefours où cette manoeuvre sera bientôt possible dans le cadre d'une expérience avalisée par le ministère des transports.