Résultats législatives: Les écologistes en tête dans une circonscription du Doubs, la seule en France

ELECTIONS Dans une seule circonscription en France, le parti écologiste a vu un de ses représentants arriver en tête aux législatives. Mais le cas de ce candidat étiqueté est particulier dans la deuxième du Doubs…

Bruno Poussard

— 

Élu en 2012, l'écologiste Eric Alauzet est candidat à sa réélection, sous l'étiquette EELV, mais avec le soutien du PS et sous la bannière Majorité présidentielle également.
Élu en 2012, l'écologiste Eric Alauzet est candidat à sa réélection, sous l'étiquette EELV, mais avec le soutien du PS et sous la bannière Majorité présidentielle également. — WITT/SIPA
  • La deuxième circonscription du Doubs est la seule de France à voir un candidat écologiste arriver en tête au premier tour des législatives.
  • Mais le cas de Eric Alauzet, député sortant, soutenu par le PS et se revendiquant de la majorité présidentielle en l'absence de candidat LREM, est particulier.

Sur cette carte de France, la couleur orange domine largement pour ce premier tour des. Derrière, le bleu tente de trouver sa place. Comme le rose, le rouge, voire le noir, tous minoritaires. Mais dans l’Est, il est une circonscription qui détonne : la deuxième du Doubs, du côté de Besançon. Toute de vert vêtue, elle a vu un candidat du parti écologiste arriver en tête au premier tour.

>> A lire aussi : EN DIRECT. Après la débâcle du PS, Gérard Filoche pousse un coup de gueule contre Hollande

>> Les résultats du premier tour des législatives 2017 en France :

C’est d’ailleurs la seule de France à disposer d’un tel résultat à l’issue du premier tour de scrutin de ces législatives 2017. Sortant, le député Eric Alauzet a même obtenu 42,43 % des voix. Au second tour, il part favori face au candidat Républicain Ludovic Fagaut qui obtenu 20,98 % des suffrages, devant La France insoumise et le Front national.

>> Le résultat du premier tour dans la deuxième circonscription du Doubs :

Sous la bannière LREM et avec le soutien du PS

Mais la situation de ce candidat étiqueté EELV est particulière. Membre du groupe écologiste à son arrivée en 2012, Eric Alauzet fait partie des parlementaires qui ont rejoint les socialistes à l’Assemblée nationale en mai 2016 sans quitter leur parti. En vue de cette élection depuis, ce médecin de profession, âgé de 59 ans, a ainsi obtenu le soutien du PS.

>> A lire aussi : La République (en) marche sur les terres de la gauche dans le Doubs

Ensuite, Eric Alauzet a un temps envisagé l’investiture La République en marche pour ces législatives. S’il s’est finalement présenté comme candidat de la majorité présidentielle, il a néanmoins profité de l’absence de candidat du mouvement lancé par le désormais président Emmanuel Macron face à lui dans la deuxième circonscription du Doubs.

Un pôle écologiste au sein de la majorité ?

A l’Assemblée, Eric Alauzet se verrait bien désormais participer à la construction d’un pôle écologiste au sein de la majorité dans l’hémicycle du palais Bourbon, ainsi qu’il l’a confié au site Macommune. info.

« La situation m’amène à me projeter plus vite vers l’avenir et vers ce que je vais devoir faire à l’Assemblée, […] notamment en lien avec Nicolas Hulot, a-t-il ainsi expliqué. Parce que ça va être extrêmement intéressant de voir comment il va pouvoir s’appuyer sur ce pôle écologiste. » Le second tour reste toutefois à passer.