En Alsace, on mise (enfin) sur la bière pour faire mousser le tourisme

PATRIMOINE Un portail Web exclusivement consacré au tourisme brassicole dans la région sera mis en ligne le 10 juin…

Alexia Ighirri
— 
En Alsace, on mise (enfin) sur la bière pour faire mousser le tourisme (Illustration)
En Alsace, on mise (enfin) sur la bière pour faire mousser le tourisme (Illustration) — Unsplash
  • Destination œnotouristique reconnue, l'Alsace a désormais envie de mettre en valeur son patrimoine lié à la bière et aux brasseries pour attirer les touristes.
  • Un portail web unique, dédié au tourisme brassicole dans la région, sera mis en ligne samedi 10 juin.

Oui, avec sa Route des vins, l’Alsace est une destination œnotouristique connue et reconnue. Mais pour ne pas se reposer sur ses lauriers, il a été décidé de miser sur le houblon. « Ça fait bien un an et demi qu’on mène avec le syndicat des brasseurs d’Alsace une réflexion pour la valorisation de la thématique bière », explique Magali Burger d’ Alsace destination tourisme (ADT).

Première concrétisation de cette démarche : la mise en ligne samedi 10 juind’un portail Web exclusivement dédié au tourisme brassicole, Au gré des bières.

Une sorte de site Internet référence pour donner de la visibilité à cette filière, du houblon à la chope, de la microbrasserie aux mastodontes Heineken ou Kronenbourg.

>> A lire aussi: Les microbrasseries doivent-elles craindre l'arrivée de la Fischer d'Heineken 100% alsacienne?

Il faut dire qu’ici les acteurs du tourisme brassicole sont nombreux, « l’Alsace produit 60 % de la production nationale et la région a une vraie histoire brassicole avec des sagas familiales à raconter », dixit Magali Burger. Il ne manquait plus qu’à fédérer le tout pour faciliter l’accès du grand public.

Visites de brasserie et itinéraires personnalisés

Sur ce portail Web seront donc répertoriés les établissements de la région, leurs actualités (comme les visites de brasseries) ou encore les éléments du patrimoine brassicole et les sorties ou fêtes liées à la bière.

Chacun aura également la possibilité de créer un itinéraire personnalisé, pour relier en voiture, à pied ou à vélo les différentes brasseries, restaurants, hébergements et sites touristiques. Bref, de créer en quelque sorte sa propre Route de la bière.

>> A lire aussi: La route de la bière cherche son chemin

L’idée d’un tel itinéraire avait été relancée en 2015 pour transposer le modèle de la Route des vins au domaine brassicole et tenter de connaître le même succès. Quid du projet ? « Je ne pense pas qu’une signalétique en dur soit forcément indispensable mais on a des outils numériques aujourd’hui pour qu’elle puisse exister sur le Web », répond l’experte de l’ADT.

Les initiatives visant à faire mousser le tourisme brassicole ne s’arrêteront pas là : les instigateurs de cette démarche réfléchissent, dans un second temps, à la façon de créer une communauté autour de cette thématique, avec la création par exemple de passeport ou challenge ludiques.